Sélectionner une page

Le marché européen de la distribution de semiconducteurs a reculé de 3,5% en trois mois

Le marché européen de la distribution de semiconducteurs a reculé de 3,5% en trois mois

Signe de la saisonnalité des ventes, le marché européen de la distribution de semiconducteurs a chuté de 3,5% au deuxième trimestre 2016 par rapport aux trois premiers mois de l’année, selon la DMASS, Distributors’ and Manufacturers’ Association of Semiconductor Specialists. Par rapport au deuxième trimestre 2015,  il affiche toutefois une hausse sur un an de 2,15%, à 1,86 milliard d’euros. En France, le marché progresse de 1,6% sur un an, à 137 millions d’euros.

Georg Steinberger, président de la DMASS, reconnaît que les ventes du deuxième trimestre ont été inférieures aux prévisions. Toutefois, les prises de commande résistent et le premier semestre s’est achevé sur une hausse de 5,2% par rapport aux six premiers mois de 2015. De plus, le recul séquentiel enregistré au deuxième trimestre n’est pas généralisé géographiquement et incombe parfois au fait que des fabricants ont décidé de reprendre en direct la vente de certaines lignes de produits.

Par pays, les différences sont notables. Les plus fortes croissances incombent à l’Europe de l’Est, l’Allemagne, l’Autriche, l’Espagne et la Turquie ; la France et l’Italie se situent dans la moyenne européenne, tandis que le Royaume-Uni, la Suisse, la Norvège, la Suède, la Belgique et le Luxembourg, la Russie, la Pologne et Israël  affichent un recul par rapport au deuxième trimestre 2015.

Le marché allemand a ainsi enregistré une croissance de 5% par rapport au deuxième trimestre 2015, à 575 millions d’euros. Le marché italien a progressé de 2,3%, à 182 M€, le marché britannique a reculé de 1,7%, à 141 M€. Le marché français a progressé de 1,6%, à 137 millions d’euros. Les marchés nordiques ont chuté de 10,7%, à 161 millions d’euros, tandis qu’en Israël, le recul atteint 5%, à 68 M€.

Georg Steinberger constate ainsi un affaiblissement de la demande au Royaume-Uni, tandis que le transfert de production de pays nordiques dans des pays à bas coût en Europe de l’Est explique les évolutions contrastées dans ces deux régions.

Par type de produits, les circuits de puissance, les capteurs, l’optoélectronique et les microcontrôleurs ont progressé davantage que la moyenne, tandis que les discrets (y compris les semiconducteurs RF) et les circuits logiques ont vu leurs ventes reculer sur un an. Ainsi, les ventes via la distribution de circuits analogiques ont progressé de 3,8% sur un an, à 559 M€, les composants MOS Micro ont crû de 3,9%, à 387 M€. Le marché de l’optoélectronique a progressé de 9,9%, à 198 M€, celui des circuits de puissance de 6,3%, à 185 M€, et celui des mémoires a augmenté de 3,2%, à 146 M€. A l’inverse, les ventes de discrets ont reculé de 4,2%, à 96 M€, celles de circuits logiques programmables ont chuté de 14,8%, à 123 M€ et celles d’autres circuits logiques de 9,5%, à 91 M€.

Dmass-240816

Fondée en 1989, la DMASS compte à ce jour 35 membres actifs (dont, pour les distributeurs, Anglia, Arrow, Avnet et ses filiales, dont Silica, Avnet Memec, Avnet SCS, Avnet Abacus, Avnet Israel, Avnet Kopp et MSC Technologies, Digi-Key, EBV Elektronik, Farnell, Mouser Electronics et Rutronik) et représente, suivant les pays, entre 80% et 85% du marché européen de la distribution. L’organisation professionnelle, – rappelons-le-, ne prend en compte que les semiconducteurs hors composants pour PC.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This