Nexperia, fournisseur de composants discrets, de MOSFET et de circuits intégrés analogiques et logiques, a annoncé que Wingtech Technology – un fabricant chinois d’équipements informatiques et de télécommunications – a officiellement obtenu une participation majoritaire dans Nexperia de la part de Beijing Jianguang Asset Management (JAC Capital).

Basée à Nimègue, aux Pays-Bas, Nexperia restera une société indépendante, opérant selon le droit néerlandais, et avec la même équipe de direction, dirigée par son p-dg Frans Scheper, affirme l’ancienne division de NXP cédée à JAC Capital en février 2017.

Cette prise de contrôle intervient dans un contexte favorable pour Nexperia qui déclare surpasser la croissance du marché, lançant davantage de nouveaux produits et avec une capacité de fabrication étendue de plus de 90 milliards de pièces par an. L’automobile est une industrie clé de Nexperia et la société augmente son portefeuille de composants certifiés AEC Q100 / 101. L’entreprise s’estime également bien positionnée sur les marchés de l’électronique grand public, des communications et de l’industriel.

« L’expansion de nos activités en Chine est l’un de nos principaux objectifs depuis notre lancement en 2017. Ce changement de propriétaire constitue une autre étape qui confirme que nous sommes sur la bonne voie et ouvrira de nouvelles opportunités pour Nexperia, comme la 5G et les secteurs connexes. Nous avons des plans de croissance ambitieux et continuerons d’investir pour soutenir à la fois les nouvelles technologies et l’augmentation des capacités de production de nos installations dans le monde entier », commente Frans Scheper, CEO de Nexperia, qui compte plus de 11 000 employés en Asie, en Europe et aux Etats-Unis.