Sélectionner une page

Nomination du Coordonnateur national pour la stratégie d’intelligence artificielle

Nomination du Coordonnateur national pour la stratégie d’intelligence artificielle

Le gouvernement vient de nommer Bertrand Pailhès comme coordonnateur national de la stratégie d’intelligence artificielle. Ayant pris ses fonctions au sein de la DINSIC, il sera chargé d’assurer la mise en œuvre du plan « AI for humanity » annoncé par le Président de la République le 29 mars dernier.

Bertrand Pailhès est diplômé de Télécom ParisTech et de Sciences Po Paris. Il a travaillé sur les politiques publiques numériques à l’ARCEP, la CNIL et dans les cabinets ministériels. Il a été directeur de cabinet d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique, entre 2015 et 2017. Bertrand Pailhès est par ailleurs membre du corps des ingénieurs des mines.

D’ores et déjà, plusieurs actions ont été enclenchées, comme, pour ce qui nous concerne, la définition d’une stratégie pour le développement du véhicule autonome présentée le 14 mai 2018 ; le financement, annoncé le 18 juillet 2018 à l’occasion du premier conseil national de l’innovation, de deux « défis » consacrés à l’intelligence artificielle dans le cadre du fonds pour l’industrie et l’innovation ; la publication le 25 juillet 2018 d’un appel à manifestation d’intérêt pour la constitution des instituts interdisciplinaires pour l’intelligence artificielle (3IA) ; le lancement, le 18 septembre 2018, d’un appel à manifestations d’intérêt sur la constitution de plateformes de partage de données.

Rappelons que les deux grands « défis » consacrés à l’intelligence artificielle retenus dans le cadre du fonds pour l’industrie et l’innovation sont : « comment améliorer les diagnostics médicaux par l’IA ? » et « comment sécuriser, certifier et fiabiliser les systèmes qui ont recours à l’IA ? » D’autres suivront, comme la mise en place d’un hub de données de santé d’ici la fin de l’année.

De l’intelligence artificielle dans 2,6 milliards de terminaux en 2025 ?

Pour mesurer l’enjeu de l’intelligence artificielle, une étude récente de Tractica montre que l’IA, aujourd’hui au cœur des centres de données basés sur le cloud, va rapidement gagner les terminaux en périphérie (edge devices). Ainsi, le nombre de terminaux dotés d’intelligence artificielle devrait passer de 161,4 millions d’unités à 2,6 milliards entre 2018 et 2025. Les principaux produits convertis à l’IA seront dans l’ordre : les téléphones mobiles, les enceintes connectées, les PC et tablettes, les afficheurs tête haute, l’automobile, les drones et les robots industriels et domestiques.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mars 2024
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This