NXP Semiconductors a finalisé le 6 décembre l’acquisition du portefeuille de solutions de connectivité sans fil de Marvell. Le projet avait été dévoilé fin mai dans une transaction en numéraire évaluée alors à 1,76 milliard de dollars. L’acquisition englobe le portefeuille de technologies Wi-Fi et Bluetooth de Marvell et les actifs associés.

Cette acquisition doit permettre à NXP de fournir des solutions de connectivité sans fil complètes couvrant les communications Wi-Fi, Bluetooth, Bluetooth Low Energy, Zigbee, Thread et NFC. Près de 600 personnes ont rejoint NXP. En mai dernier, Marvell précisait que l’activité cédée devait représenter un chiffre d’affaires d’environ 300 millions de dollars pour l’exercice 2019.

« L’équipe d’ingénierie de classe mondiale de Marvell et l’ensemble de produits de connectivité de pointe, en particulier le portefeuille de circuits Wi-Fi 6, compléteront immédiatement les offres de traitement des données, de sécurité et de connectivité de NXP sur les marchés de l’industriel et de l’IoT, ainsi que sur les marchés des infrastructures automobiles et de communication. Nous sommes très heureux de pouvoir bientôt offrir aux clients de NXP l’un des plus vastes portefeuilles de solutions de pointe de l’industrie, nous permettant véritablement de concrétiser notre vision de fournir des connexions sécurisées pour un monde plus intelligent », a commenté Rick Clemmer, président et CEO de NXP.

Se présentant comme un leader mondial des solutions de connectivité sécurisée pour les applications embarquées, NXP s’adresse aux marchés des infrastructures automobiles, industrielles et IoT, mobiles et de communication. L’’entreprise néerlandaise compte environ 30 000 employés dans plus de 30 pays et a réalisé un chiffre d’affaires de 9,41 milliards de dollars en 2018.

L’Américain Marvell Technology, spécialiste des semiconducteurs pour infrastructures qui a racheté Cavium l’été dernier, a finalisé en novembre pour environ 600 M$ l’acquisition d’Avera Semiconductor, l’activité circuits spécifiques (Asic) de Globalfoundries. En septembre, Marvell avait également finalisé le rachat du Californien Aquantia, un spécialiste des circuits de connectivité Ethernet multi-gig. Le montant de la transaction en numéraire représente une valeur d’entreprise d’environ 452 millions de dollars, après prise en compte de la trésorerie d’Aquantia.