L’Américain ON Semiconductor a annoncé qu’il envisageait de vendre son unité de production belge implantée à Audenarde (Oudenaarde en néerlandais). Héritée du rachat d’AMI Semiconductor en 2008, l’usine est une installation qualifiée pour l’industrie automobile qui répond à la norme industrielle mondiale IATF 16949: 2016 pour la gestion de la qualité.

Fabriquant des composants sur tranches de 150 mm de diamètre, la fab fait appel à des technologies 0,35 µm à 2 µm pour des procédés CMOS et BCD analogiques basse, moyenne et haute tension. L’installation de 44 000 m2 se situe à proximité d’un centre européen d’innovation et de fabrication automobile.

ON Semiconductor est disposé à passer avec le repreneur un accord d’approvisionnement pour promouvoir une transition bénéfique pour toutes les parties concernées.

Parallèlement, le fabricant publie ses résultats annuels : un chiffre d’affaires de 5517,9 M$ contre 5878,3 M$ en 2018, pour un bénéfice net de 213,9 M$, contre 629,9 M$ lors de l’exercice précédent.

Au quatrième trimestre, ON Semiconductor a réalisé un chiffre d’affaires de 1401,8 M$, en baisse de 7% sur un an et en progrès de 1% par rapport au trimestre précédent. Pour le trimestre en cours, ON Semi vise un CA compris entre 1355 M$ et 1405 M$.

« Parallèlement à une solide performance des revenus (sic), nous prenons des mesures substantielles pour augmenter nos marges en apportant des changements structurels à notre système de fabrication et en accélérant le calendrier de production de notre usine su tranches de 300 mm », a commenté Keith Jackson, président et CEO d’ON Semiconductor.

ON Semiconductor offre un portefeuille complet de solutions de gestion de l’énergie, de circuits analogiques, de capteurs, de circuits logiques, de synchronisation, de connectivité, de discrets, SoC et solutions personnalisées à haut rendement énergétique dans les domaines de l’automobile, des communications, de l’informatique, de la consommation, de l’industrie, du médical, de l’aérospatiale et de la défense.