Pour soutenir son développement dans la fibre en zone rurale et valoriser ses infrastructures, Orange crée Orange Concessions en s’associant avec des investisseurs de long terme. Ainsi, Orange a conclu un accord exclusif avec La Banque des Territoires (Caisse des Dépôts), CNP Assurances et EDF Invest pour la vente de 50% du capital et le co-contrôle d’Orange Concessions.

Avec 23 réseaux d’initiatives publiques (RIP) représentant plus de 4,5 millions de prises FTTH construites ou à construire, Orange Concessions sera le premier opérateur en France des réseaux de fibre optique jusqu’à l’abonné (FTTH) déployés et opérés pour le compte des collectivités territoriales.

Cette transaction doit permettre à Orange de soutenir son ambition dans les réseaux d’initiative publique tout en partageant l’effort d’investissement. Les réseaux opérés par Orange Concessions pour le compte des collectivités territoriales sont ouverts à l’ensemble des opérateurs. Le déploiement et la maintenance de la fibre resteront assurés par Orange.

Cette transaction valorise Orange Concessions à 2,675 milliards d’euros. Orange disposera d’une option d’achat à terme lui permettant de prendre le contrôle et de consolider Orange Concessions. La transaction devrait être finalisée d’ici la fin de l’année 2021.

« Je me réjouis qu’Orange, leader du déploiement de la fibre optique en Europe, s’associe sur son marché domestique à des investisseurs reconnus qui partagent notre vision de l’aménagement numérique des territoires. Avec ce partenariat, Orange se donne les moyens de continuer à se développer dans la fibre en zone rurale, en remportant de nouveaux réseaux d’initiative publique ou en participant à la dynamique de consolidation du marché. Sur le plan financier, le niveau de valorisation de cet actif révèle la valeur des investissements d’Orange dans la fibre et la pertinence de ce choix stratégique », a commenté Stéphane Richard, p-dg d’Orange.

Orange est l’un des principaux opérateurs de télécommunication dans le monde, avec un chiffre d’affaires de 42 milliards d’euros en 2019 et 143 000 salariés au 30 septembre 2020, dont 83 000 en France. Le groupe servait 257 millions de clients au 30 septembre 2020, dont 212 millions de clients mobile, 21 millions de clients haut débit fixe. L’opérateur est présent dans 26 pays.