A l’occasion de la publication de ses résultats annuels, Osram a conclu un accord global de rapprochement avec AMS et recommande à ses actionnaires d’accepter l’offre publique d’achat du fabricant autrichien qui est ouverte jusqu’au 5 décembre. A 41 euros par action, elle représente une valeur d’entreprise de 4,6 milliards d’euros.

« Après d’intenses négociations, nous nous sommes mis d’accord sur de nombreuses conditions-cadres décisives pour l’avenir d’Osram et de nos employés. L’important est que les employés des sites allemands soient protégés contre les licenciements liés aux fusions jusqu’à la fin de l’année 2022. En outre, la marque forte Osram doit être reflétée dans le nom de la société du nouveau groupe. Le spécialiste des capteurs AMS soutient explicitement la stratégie photonique d’Osram », a déclaré Olaf Berlien, p-dg d’Osram.

De plus, environ la moitié des fonctions centrales seraient gérées depuis le site de Munich en tant que siège du co-groupe. Brigitte Ederer, ancienne membre du directoire de Siemens et ancienne présidente du conseil de surveillance de l’opérateur ferroviaire autrichien ÖBB, assurera le suivi et la mise en œuvre de la fusion des deux sociétés en tant qu’observateur indépendant.

Après la conclusion de ce contrat de regroupement, le conseil de surveillance et le directoire recommandent la présente offre publique d’achat du fabricant de capteurs autrichien aux actionnaires d’Osram.

CA annuel en chute de 13,1%

Après une année difficile, Osram s’attend à une stabilisation pour l’exercice 2020. Au cours de l’exercice qui vient de s’achever, à données comparables, le chiffre d’affaires d’Osram a chuté de 13,1% à 3,5 milliards d’euros, principalement en raison de la faiblesse de l’industrie automobile et de la Chine. L’EBITDA ajusté s’élève à 307 millions d’euros, la marge correspondante à 8,9%. Le groupe allemand affiche une perte nette de 343 M€, contre un bénéfice de 188 M€ lors de l’’exercice précédent.

Au cours du dernier exercice, le chiffre d’affaires du secteur d’activité Opto Semiconductors s’est élevé à 1,5 milliard d’euros. La marge d’EBITDA ajusté a atteint 17,5%. La branche Automotive a été affectée par la forte baisse du secteur automobile au cours du dernier exercice, notamment en Chine. De plus, le déclin des sources de lumière traditionnelles pour les phares s’accélère. Le secteur a ainsi réalisé un chiffre d’affaires de 1,8 milliard d’euros. La marge d’EBITDA ajusté s’est élevée à 7,8%. Dans la division Digital, le chiffre d’affaires s’élève à 916 millions d’euros avec une marge d’EBITDA ajusté de moins 1%.

Présentation des résultats d’Osram