Le géant japonais de l’électronique Panasonic vient d’annoncer la fin de sa production de panneaux d’affichage à cristaux liquides (LCD), arguant que cette activité n’était plus viable. Panasonic mettra ainsi fin à la production d’écrans LCD d’ici 2021 au sein de la société Panasonic Liquid Crystal Display (PLD), une filiale à 100%.

Même si Panasonic n’était pas un acteur de premier plan de ce secteur aux mains des fabricants coréens et chinois, le groupe japonais, qui avait déjà dû par le passé abandonner la production d’écrans plasma, dont il était l’un des ténors, doit manger une nouvelle fois son chapeau.

Dans son communiqué, Panasonic indique qu’il avait pourtant réagi à la concurrence féroce et à l’évolution de l’environnement commercial sur le marché des écrans LCD, et avait pris diverses mesures pour modifier sa position sur le marché et introduire de nouveaux produits. En vain.

En août 2008, Panasonic avait consolidé IPS Alpha Technology, l’ancêtre de PLD, et avait lancé la production d’écrans LCD pour téléviseurs dans son usine de Himeji en avril 2010. Panasonic a créé PLD en octobre 2010, principalement pour les téléviseurs. Toutefois, en raison de la forte concurrence des prix sur le marché de la télévision au cours des années suivantes, PLD a cessé la production d’écrans LCD pour les téléviseurs dès 2016 et s’est tournée vers les écrans LCD pour les secteurs de l’automobile et de l’industriel. Cela n’aura pas suffi. Il a donc été décidé d’arrêter les frais.

Un marché mondial de 755,8 millions d’écrans LCD en 2018

Selon IHS Markit, les livraisons mondiales d’écrans LCD ont augmenté de 10,6% en 2018, à 197,9 millions de mètres carrés. En nombre de pièces, le marché mondial a augmenté de 7,4%, à 755,8 millions d’unités, dont 288,8 millions d’unités pour les seuls LCD pour téléviseurs (+9%).

L’an passé, LG Display était en tête des livraisons mondiales d’écrans LCD de grande taille, avec une part de marché de 21%, suivi du Chinois BOE (17%) et de Samsung Display (16%). En nombre de pièces, BOE a enregistré la plus grande part des livraisons unitaires (23%), devant LG Display (20%) et le Chinois Innolux (17%).

La croissance des livraisons de panneaux LCD de grande taille devait se poursuivre en 2019. En début d’année, IHS Markit avançait que les livraisons de LCD pour les trois principales familles d’applications devaient augmenter respectivement de 5,3% pour les moniteurs informatiques de 5,9% pour les PC portables et de 2,6% pour les téléviseurs.