Sélectionner une page

Premier essai grandeur nature d’un train Maglev sur voie classique

Premier essai grandeur nature d’un train Maglev sur voie classique

Nevomo a réussi un essai grandeur nature d’un train à sustentation magnétique fonctionnant sur des voies classiques. Une première mondiale sur laquelle lorgne la SNCF, qui a signé un partenariat en mars dernier avec l’entreprise polonaise.

Avec des trains type TGV, la technologie ferroviaire classique semble avoir atteint ses limites. Pour accroître les vitesses des trains tout en abaissant leur consommation d’énergie, les modèles à sustentation magnétique type Maglev constituent une alternative prometteuse mais pâtissent d’un défaut de taille : l’utilisation d’une infrastructure dédiée qui rend leur coût très élevé. Et nous ne parlons même pas ici de l’Hyperloop, sorte de concept extrême du train à sustentation magnétique imaginé par Elon Musk qui pourrait théoriquement dépasser les 1000 km/h en faisant circuler les trains en question dans des tubes sous vide, mais dont les coûts exorbitants ont vite douché l’enthousiasme de départ.

Davantage pragmatique, la société polonaise Nevomo a imaginé un concept de train à sustentation magnétique, le MagRail, capable d’atteindre les 500 km/h et surtout de fonctionner sur des voies classiques, moyennant l’ajout de différents éléments sur les voies et l’utilisation de nouveaux bogies sur les rames, alors que les Maglev déjà en circulation, comme par exemple au Japon, nécessitent la construction de voies et de trains spécifiques.

© Nevomo

L’entreprise vient d’ailleurs de franchir une étape importante de son développement avec le premier essai grandeur nature d’un prototype de MagRail fonctionnant sur voies conventionnelles, ce qui constitue une première mondiale selon Nevomo.
Réalisé sur une voie de plus de 700 mètres de long, l’essai a permis à une rame de 6 mètres de long et de deux tonnes de léviter 20 mm au-dessus de la voie (à partir de 70 km/h) et d’atteindre la vitesse de 135 km/h, avec une accélération de 0 à 100 km/h en 11 secondes.

« Cette première mondiale montre que notre technologie MagRail n’est pas seulement une vision pour l’avenir, c’est une solution tangible pour aujourd’hui, se réjouit Przemek Ben Paczek, Pdg et co-fondateur de Nevomo. En tirant parti des infrastructures existantes, nous proposons une approche rentable et respectueuse de l’environnement pour moderniser le transport ferroviaire, conformément aux objectifs du Green Deal européen. »

© Nevomo

La société collabore déjà avec des grands noms de l’industrie ferroviaire, tels que Rete Ferroviaria Italiana, Duisport, GATX et la SNCF avec laquelle Nevomo a signé un partenariat en mars dernier. Cet accord vise à évaluer la faisabilité de la technologie MagRail pour le fret et le transport de passagers sur les lignes de la SNCF.

À ce jour, pour le développement de la technologie MagRail et ses tests, Nevomo a levé 11 millions d’euros de financement (5,5 M€ de fonds propres et 5,5 M€ de subventions européennes non dilutives), auxquels s’ajoutent 17,5 M€ reçus l’an dernier de la Commission européenne.

La prochaine étape pour Nevomo va consister à mettre en place des pilotes pré-commerciaux opérationnels.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This