Spécialisé dans les solutions avancées de récupération d’énergie, la start-up belge E-peas a levé 8 millions d’euros d’investissement supplémentaires. Cette nouvelle levée de fonds a été menée par Partech et Airbus Ventures, avec également la contribution de KBC Focus Fund, W.IN.G, Noshaq Ventures, LeanSquare, Nivelinvest et Vives.

Avec cet apport, E-peas pourra accélérer l’introduction de nouveaux produits et intensifier la pénétration du marché de ses produits existants, ainsi que renforcer sa présence commerciale à l’international en ouvrant plus de bureaux.

Des dizaines de milliards de dispositifs connectés IoT commencent maintenant à être déployés en périphérie de réseau et l’activité continuera de s’intensifier dans les décennies à venir. La dépendance aux piles jetables dans ce contexte est tout simplement impossible – avec des coûts de maintenance réseau élevés (car les piles devront être remplacées périodiquement), ainsi que d’énormes dommages à l’environnement, explique la jeune pousse.

E-peas occupe une position de choix dans ce contexte, servant de guichet unique pour les besoins des clients en matière de récupération d’énergie et permettant à leur matériel d’être alimenté indéfiniment. La société a réussi à saisir des opportunités dans les secteurs industriel, de l’automatisation de la maison / du bâtiment, de l’agriculture, de la surveillance de la santé, du comptage intelligent et d’autres secteurs. Au cours des 3 dernières années, elle a élargi la portée de sa gamme de produits Ambient Energy Manager (AEM). Cela couvre désormais les méthodes de récupération d’énergie solaire, thermique, vibratoire et RF pour extraire l’énergie de l’environnement des appareils IoT – les rendant ainsi autonomes en énergie. L’introduction imminente de solutions de traitement et de détection à ultra-faible puissance doit renforcer le portefeuille de solutions E-peas.

« Avec ses circuits intégrés de faible puissance exceptionnels, E-peas est un partenaire attrayant clé pour tous ceux qui envisagent la conception et le déploiement à grande échelle de dispositifs autonomes éconergétiques. E-peas a été un modèle en termes d’exécution et de fiabilité. Nous sommes ravis de continuer à soutenir cette équipe européenne exceptionnelle tout au long de son parcours en accélération rapide », félicite Matthieu Repellin, Investment Manager chez Airbus Ventures.

E-peas développe et commercialise une technologie de semiconducteur ultra-basse consommation qui permet aux concepteurs de produits industriels et IoT sans fil d’éliminer les coûts de remplacement des batteries, sans compromis sur la fiabilité. Basée à Mont-Saint-Guibert, en Belgique, avec des bureaux en Suisse et aux États-Unis, E-peas, qui s’appuie sur 15 ans de recherche et de propriété intellectuelle brevetée, propose un portefeuille de circuits intégrés d’interface de gestion de l’énergie de récupération d’énergie, de microcontrôleurs et de solutions de capteurs.