Sélectionner une page

Renault-Nissan compte lancer plus de dix véhicules à conduite autonome en 4 ans

Renault-Nissan compte lancer plus de dix véhicules à conduite autonome en 4 ans

Quatrième constructeur automobile mondial, Renault-Nissan confirme son calendrier de déploiement de véhicules autonomes et connectés d’ici à 2020 : l’alliance compte lancer plus de dix véhicules équipés de capacités de conduite autonome aux Etats-Unis, en Europe, au Japon et en Chine au cours de ces quatre prochaines années. Cette technologie sera déployée sur des voitures grand public. En outre, l’Alliance Renault-Nissan lancera une série de nouvelles applications connectées pour faciliter l’accès des automobilistes à leurs activités professionnelles, loisirs et réseaux sociaux.

Nissan-120116La conduite autonome peut permettre de limiter l’erreur humaine qui est à l’origine d’environ 90% des accidents mortels. Les premiers véhicules équipés du système de délégation partielle de conduite « maintien dans une file » arriveront sur le marché en 2016. Avec cette fonctionnalité, la voiture contrôle automatiquement sa position sur une voie, sur autoroute et dans les embouteillages. Les véhicules Renault-Nissan équipés du système de délégation partielle de conduite « changement de file » qui assure une gestion automatique des dangers et permet le changement de voie sur autoroute feront leur apparition en 2018. 2020 sera l’année du lancement du « mode de gestion autonome des intersections » grâce auquel la voiture pourra appréhender les intersections en ville sans intervention du conducteur.

Le groupe automobile lancera également dans le courant de cette année une nouvelle application pour appareils mobiles permettant une interaction à distance avec le véhicule. Elle sera suivie l’année prochaine par le premier « Système Multimédia de l’Alliance » qui offrira de nouvelles fonctionnalités multimédia et de navigation, optimisera l’intégration avec les smartphones et permettra une mise à jour des données cartographiques en temps réel. En 2018, la « plateforme Connectivité et Internet des Objets de l’Alliance » accueillera le nouvel « Assistant Personnel Virtuel » à destination des particuliers et des entreprises.

Depuis 2014, les ingénieurs Renault et Nissan travaillent en équipe afin de limiter les doublons dans le développement des technologies de nouvelle génération. Les technologies développées en commun par les ingénieurs Renault et Nissan sont ensuite mises à la disposition de chaque entreprise et de leurs marques qui peuvent les installer au gré des besoins de leurs clients.

En effet, les ingénieurs Renault et Nissan ont développé des « boîtes à outils technologiques » comprenant des applications matériel et logiciel. Les équipes produit Renault, Nissan, Infiniti ou d’autres marques peuvent alors choisir d’intégrer ces applications sur les modèles appropriés.

L’Alliance Renault-Nissan dispose d’un budget de recherche et développement de l’ordre de 5 milliards de dollars. Quatrième groupe automobile mondial, l’Alliance détient notamment des centres de recherche à Atsugi au Japon, à Guyancourt en France, à Farmington Hills dans le Michigan aux Etats-Unis ainsi qu’à Sunnyvale en Californie. L’Alliance Renault-Nissan a également des centres d’Ingénierie en Inde, au Brésil, en Roumanie, en Turquie et en Chine entre autres.

Partenaires stratégiques depuis 1999, les deux groupes ont vendu 8,5 millions de véhicules dans près de 200 pays en 2014. Concernant le marché des véhicules zéro émission ; l’alliance a commercialisé près de 300 000 voitures 100% électriques depuis la vente de la toute première Nissan LEAF dans la région de San Francisco en décembre 2010.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2023
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This