Sélectionner une page

Renesas reconnaît négocier le rachat d’IDT

Renesas reconnaît négocier le rachat d’IDT

Le quotidien japonais Nikkei a annoncé vendredi que Renesas était en pourparlers pour racheter le fabricant de semiconducteurs américain Integrated Device Technology (IDT), dans une transaction de plus de 6 milliards de dollars. Dans un communiqué, Renesas reconnaît qu’il envisage cette acquisition pour accélérer sa croissance, mais qu’aucune décision définitive n’a encore été prise. Selon le Nikkei, les négociations en sont au stade final et les deux entreprises doivent se rencontrer en ce début de semaine.

L’Américain Integrated Device Technology (IDT), spécialisé dans les circuits mixtes pour les marchés des télécoms, de l’informatique, du grand public, de l’automobile et de l’industriel, a terminé le 1er avril son exercice 2018 sur un chiffre d’affaires annuel de 842,8 M$, en hausse de 15,7% par rapport aux 728,2 M$ de l’exercice précédent, pour une perte nette de 12,1 M$ (voir la présentation). IDT développe des solutions systèmes dans les domaines de la RF, de la synchronisation, du transfert de puissance sans fil, de la commutation séquentielle et des interfaces et des solutions de capteurs. En février 2017, IDT avait signé un accord définitif pour le rachat de son compatriote GigPeak, un spécialiste des circuits d’interconnexion optique, dans une transaction de 250 millions de dollars. En décembre 2015, IDT a finalisé le rachat pour 307 millions de dollars de Zentrum Mikroelektronik Dresden (ZMDI), un fournisseur allemand de solutions analogiques et mixtes de gestion de puissance et de capteurs destinées aux applications automobiles, industrielles, médicales, informatiques et grand public. Cette acquisition a permis à IDT de se développer sur le marché de l’automobile et de l’industriel et d’étendre son expertise technologique en matière de circuits de puissance programmables et de circuits d’horloge et de conditionnement du signal.

Selon le Nikkei, Renesas souhaite précisément racheter IDT pour accélérer son expertise sur le marché des circuits pour la conduite autonome dans l’automobile.

En février 2017, Renesas avait a finalisé le rachat de l’Américain Intersil, un spécialiste des circuits de gestion d’alimentation et de solutions analogiques de précision, afin de créer un leader dans la fourniture de solutions avancées pour l’embarqué, dans une transaction en numéraire de 3,2 milliards de dollars, soit une valeur d’entreprise d’environ 3 milliards de dollars.

Le 31 juillet, Renesas a publié un chiffre d’affaires de 203,5 milliards de yens pour son deuxième trimestre fiscal (avril à fin juin), dont 199,1 milliards de yens dans les semiconducteurs (1,8 milliard de dollars), en progression de 9,4% par rapport au trimestre précédent et de 2,5% sur un an, pour un bénéfice net de 30,4 milliards de yens. Plus de la moitié de ses ventes trimestrielles (105,8 milliards de yens) concernent les semiconducteurs pour l’automobile (voir la présentation des résultats de Renesas).

Le Japonais Renesas Electronics est issu des activités semiconducteurs hors mémoires de NEC, Hitachi et Mitsubishi. Jadis numéro un mondial des semiconducteurs pour l’automobile, Renesas a depuis été relégué au troisième rang mondial, derrière NXP et Infineon (source Semicast Research). En octobre 2013, le groupe nippon avait été sauvé par le fonds japonais public-privé Innovation Network Corporation of Japan, qui était entré à son capital avec huit grands clients (Toyota Motor, Nissan Motor, Keihin, Denso, Canon, Nikon, Panasonic et Yaskawa Electric) à l’occasion d’une augmentation de capital de 150 milliards de yens. Au 30 juin 2018, INCJ, principal actionnaire, détenait encore 33,38 des actions de Renesas.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This