Sélectionner une page

Réseau pour objets connectés : Qowisio lève 10 millions d’euros

Réseau pour objets connectés : Qowisio lève 10 millions d’euros

Implantée à Angers, ville qui abrite la Cité de l’objet connecté qui sera inaugurée vendredi par le Président de la République, la start-up Qowisio vient de lever 10 millions d’euros pour lancer en France son premier réseau public bas-débit dédié aux objets connectés.

qowisio-090615La start-up angevine (membre fondateur de la Cité de l’Objet Connecté) connaît bien ce marché puisqu’elle est spécialisée depuis 2009 dans les réseaux sans fil à bas coûts et à faible consommation énergétique afin de connecter les objets entre eux. Forte de son expérience internationale et après avoir déployé 18 réseaux privés à l’étranger, Qowisio n’intervient pas seulement dans la fourniture de connectivité réseau, mais également dans l’accompagnement de ses clients et partenaires tout au long de la chaîne de valeur de l’objet connecté : gamme d’objets innovants, connectivité, application cloud. Le fait de proposer également sa propre gamme d’équipements et de capteurs différentie ainsi l’entreprise de ses concurrents dans les réseaux pour objets connectés que sont en France Sigfox ou Bouygues Telecom qui compte ouvrir prochainement un réseau au standard LoRa.

La start-up est ambitieuse et prévoit une montée en volume rapide et un prévisionnel de CA de plus de 140 millions d’euros en 2020, contre 15 M€ de prévu pour cette année. Qowisio estime à 2 milliards le nombre d’objets connectés en France d’ici 2020. Depuis 2009, la start-up a déjà réalisé un CA cumulé de 9M€ sur le marché de la connectivité des objets.

Connecter tout objet dans un rayon de 50 à 60 km

Basé sur plus de 6 années de développement R&D, le réseau Qowisio connecte sur l’internet les objets envoyant de très courts messages, et entend résoudre une équation sur laquelle butent les solutions traditionnelles : un réseau à très bas coût, basse consommation et longue portée. Sa technologie est à 100% propriétaire.

Le cœur du réseau repose sur une borne gateway (passerelle), permettant de connecter tout objet dans un rayon de 50 à 60 km, et pouvant faire transiter plus d’un million de messages par jour.

Après une première levée de fonds d’un montant de 500K € en juin 2012, cette deuxième levée de fonds a réuni Ouest Croissance, Go Capital, BNP Paribas Développement, et Pays de la Loire Développement. Elle va permettre à la start-up de fournir à la France dès juin 2015 un réseau bas débit longue portée qui s’appuie sur la technologie UNB (Ultra Narrow Band).

Qowisio compte révolutionne le modèle économique actuel de la communication des objets, hérité des forfaits de téléphonie mobile jusqu’à présent en vigueur. Selon la start-up, l’avenir des objets connectés passe par un modèle économique disruptif, dont l’enjeu n’est pas la bataille du coût de communication. Un modèle qu’elle estime être en mesure de proposer dès aujourd’hui à ses clients-partenaires.

Présente jusqu’à maintenant à l’international dans 29 pays (secteurs Afrique, Moyen-Orient, Europe de l’Est), Qowisio revendique 50 clients grands comptes et emploie actuellement 25 personnes.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This