Sélectionner une page

Safran choisit Oberthur au détriment de Gemalto pour céder sa branche sécurité

Safran choisit Oberthur au détriment de Gemalto pour céder sa branche sécurité

A l’issue d’une revue approfondie des différentes options envisagées pour assurer le développement de ses activités dans le domaine de l’identité et de la sécurité, Safran a décidé d’engager engagé des négociations exclusives pour céder cette activité à Advent International, propriétaire d’Oberthur. L’offre de rachat valorise Safran Identity & Security à 2,425 milliards d’euros.

Le projet industriel consiste à rapprocher Safran I&S d’Oberthur Technologies pour créer un champion mondial (chiffre d’affaires combiné de 2,8 milliards d’euros) des technologies de l’identification avec une forte implantation en France notamment son siège social, des activités de R&D et des capacités de production clés.

« La pertinence du rapprochement avec Oberthur Technologies a été un critère essentiel de choix. Pour ses clients, cette opération apporterait à Safran I&S des moyens nouveaux pour son développement à l’heure où la sécurisation du monde digital et les nouveaux besoins de la sécurité publique sont des enjeux majeurs. Pour ses collaborateurs, la complémentarité des compétences de Safran I&S avec Oberthur Technologies permettrait de créer un ensemble commun cohérent et fort », souligne le groupe d’aéronautique et de défense.

Bpifrance, investisseur public de long terme, prendra une participation dans le nouvel ensemble et sera associé à sa gouvernance aux côtés d’Advent International.

Safran I&S a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 1,6 milliard d’euros et emploie 7 800 personnes dans plus de 50 pays.

Le projet sera soumis à la consultation des instances de représentation du personnel. Sa réalisation est soumise aux autorisations réglementaires notamment européennes et aux Etats-Unis et devrait être finalisée dans le courant de 2017. Safran opérera alors exclusivement dans le secteur de l’aéronautique et de la défense.

Ce choix, qui fait d’Oberthur pratiquement l’égal de Gemalto en terme de chiffre d’affaires (Gemalto a réalisé un CA de 3,1 milliards d’euros en 2015), n’a pas l’heur de plaire au personnel de Safran I&S. Un article publié cette semaine par le quotidien Les Echos soulignait que les syndicats CFE-CGC et FO, majoritaires au sein de la filiale de biométrie de Safran, avaient écrit à l’Elysée et à la direction du groupe pour les mettre en garde contre ce choix. Ils préféraient être adossés à Gemalto. Mais son offre était inférieure à celle d’Oberthur.

Voir l’article du quotidien Les Echos

safran-security-300916

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This