Sélectionner une page

Sécuriser des dispositifs IoT nécessite beaucoup moins d’énergie

Sécuriser des dispositifs IoT nécessite beaucoup moins d’énergie

Le coprocesseur de sécurité MAXQ1065 proposé par Analog Devices affiche une consommation 30 fois moindre que les solutions conventionnelles tout en fournissant une protection de classe industrielle aux appareils alimentés par batterie et utilisés dans les environnements critiques.

La prolifération des dispositifs IoT est une aubaine pour les hackers de tout poil, chaque appareil disposant d’une connexion sans fil constituant pour tout pirate aguerri une faille potentielle dans un réseau, avec des conséquences qui peuvent s’avérer graves dans les applications critiques, telles que l’industriel ou le médical.

Pour contrer ces attaques potentielles, les technologies de cryptage peuvent parfois être trop gourmandes en énergie dans le cadre d’une application IoT. C’est pour cela qu’Analog Devices vient de dévoiler un contrôleur cryptographique ultra-basse consommation permettant une protection pour les nœuds IoT, de la périphérie du réseau jusqu’au cloud, dans les applications médicales et industrielles.

Référencé MAXQ1065 (le composant a été développé par Maxim avant son rachat par Analog Devices cet été), ce coprocesseur de sécurité est doté de la technologie ChipDNA de fonction physique inclonable (PUF, physical unclonable function) qui permet de contrer les tentatives d’effraction en empêchant la divulgation des données stockées à l’aide d’une protection cryptographique. Et il dispose d’un jeu de commandes TLS/DTLS 1.2 basé sur les technologies matérielles ECDSA, ECDHE et AES pour l’authentification, l’échange de clés et la communication sécurisée.

Ces fonctions de sécurité n’empêchent pas ce composant de consommer trente fois moins d’énergie que les produits similaires. Il ne consomme en effet que 100 nA quand l’alimentation principale est coupée.

A cette faible consommation s’ajoute une large plage de tension de fonctionnement (-0,3V à 3,63V) pour valider l’emploi du MAXQ1065 dans les applications alimentées par batterie, tandis que son faible encombrement (3 x 3 x 0,75 mm) et son nombre de broches réduit (boîtier TDFN à 12 broches) permettent une intégration aisée dans les appareils médicaux et portables. Qui plus est, sa plage de température étendue (-40°C à +105°C) le rend compatible avec une utilisation en environnement difficile.

Le dispositif intègre par ailleurs 8 ko de stockage sécurisé pour les données utilisateur, les clés, les certificats et les compteurs, avec un contrôle d’accès défini par l’utilisateur et une fonctionnalité de gestion du cycle de vie des équipements IoT.

Le MAXQ1065 est disponible au prix de 0,83 dollar l’unité par quantité de 1 000 pièces. Un kit de développement (MAXQ1065EVKIT) est également proposé au prix de 90,1 dollars.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This