Sélectionner une page

SEMI exhorte la présidence française de l’Europe à faire des semiconducteurs une priorité

SEMI exhorte la présidence française de l’Europe à faire des semiconducteurs une priorité

L’organisation professionnelle SEMI appelle à une coopération plus étroite entre les États membres de l’Union européenne sur la priorisation de la technologie des semiconducteurs, à l’occasion de la présidence française du Conseil de l’Union européenne qui a débuté le 1er janvier 2022.

Le président de la SEMI Europe, Laith Altimime, et le directeur général de Soitec, Paul Boudre, vice-président du conseil consultatif de SEMI Europe, ont adressé une lettre à Emmanuel Macron, président de la République française, pour demander que la présidence française du Conseil de l’Union européenne en fasse un priorité clé pour encourager une collaboration plus étroite entre les États membres dans l’intérêt de faire progresser l’industrie des semiconducteurs.

« Seuls un leadership fort parmi les États membres et une stratégie globale en matière de semiconducteurs peuvent aider l’Europe à sécuriser sa vision technologique. SEMI encourage des partenariats solides avec les États membres pour assurer la résilience, la croissance économique et la prospérité à long terme de l’Europe », a déclaré Laith Altimime.

Selon SEMI, la France est bien positionnée pour faire avancer les ambitions technologiques de l’Europe et la valeur de son industrie de fabrication électronique. L’Hexagone est un pilier clé du futur leadership industriel et de la résilience de l’Europe, comme indiqué dans la description récemment publiée de la loi européenne sur les puces (European Chips Act) et de l’Alliance on Processors and Semiconductor Technologies, éléments constitutifs clés de la vision et de la stratégie technologiques de l’Europe.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This