Sélectionner une page

Siemens entre sur le marché de l’analyse de l’alimentation des circuits intégrés

Siemens entre sur le marché de l’analyse de l’alimentation des circuits intégrés

Siemens Digital Industries Software, ex-Mentor Graphics, a développé un logiciel d’analyse de l’intégrité d’alimentation des circuits analogiques, numériques et mixtes, quelles que soient leur taille et leur complexité.


Avec le développement de circuits électroniques toujours plus complexes et l’emploi de géométries toujours plus fines, il est devenu crucial de vérifier que l’alimentation fournit bien le courant indispensable au bon fonctionnement des différents constituants des puces.

C’est sur ce marché en pleine croissance de l’analyse de l’intégrité d’alimentation (power integrity) des circuits intégrés que Siemens Digital Industries Software – nouveau nom donné à Mentor Graphics suite à son rachat par Siemens en 2017 – a décidé de faire son entrée avec le lancement de son outil logiciel mPower. Et force est de constater que la filiale CAO du géant allemand se démarque d’emblée puisque la solution proposée est la première du marché à s’appliquer tant aux circuits numériques qu’aux circuits analogiques et mixtes et ce, quelles que soient leur taille, leur complexité et leur structure (2D, 2,5D, 3D).

L’outil logiciel mPower s’emploie notamment à analyser, dans les moindres recoins des puces, les principales sources de détérioration de l’intégrité d’alimentation des circuits intégrés, à savoir les chutes de tension (IR) et le phénomène d’électromigration (EM). L’électromigration, qui consiste en un déplacement d’atomes dans un conducteur induit par un flux d’électrons de forte densité, peut notamment provoquer des défaillances diverses (courts-circuits, circuits ouverts, etc.).

Outre sa grande polyvalence, mPower se caractérise également par une grande vitesse d’exécution. Siemens évoque par exemple une analyse EM/IR deux fois plus rapide qu’avec les outils existants dans le cas de grands blocs IP analogiques.

« Avant d’utiliser mPower, nous ne pouvions pas effectuer une analyse EM/IR complète en un seul run sur notre puce RISC-V AI 64 bits à 1000 cœurs, témoigne Darren Jones, vice-président de VLSI chez Esperanto, l’un des principaux développeurs de solutions de calcul d’IA. L’utilisation de mPower nous permet d’exécuter cette analyse sur notre puce IA à 24 milliards de transistors fabriquée selon un procédé en 7 nm avec moins de ressources et avec un meilleur délai d’exécution que nous l’avions imaginé. »

A noter que mPower est compatible avec les géométries aussi fines que 5 nm et le sera prochainement pour les nœuds de 3 nm.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This