Florence Parly, ministre des Armées, signe aujourd’hui 14 novembre une convention cyber avec 8 grands maîtres d’œuvres industriels et principaux équipementiers du ministère : Airbus, Ariane Group, Dassault Aviation, MBDA, Naval Group, Nexter, Safran et Thales.

Cette convention a été établie à la demande de la ministre des Armées. Lors du Forum international de la cyber sécurité, en janvier 2019 à Lille, Florence Parly a plaidé en faveur d’un engagement mutuel fort en rappelant l’importance de construire, en toute confiance, une chaîne cyber défensive « de bout en bout ».

Cette convention a été rédigée par le Commandement de la cyberdéfense (COMCYBER) de l’état-major des armées et la Direction générale de l’armement (DGA), en coordination avec la Direction du renseignement et de la sécurité de la défense (DRSD) et en liaison étroite avec l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI), référent de l’État pour la cyber sécurité.

La signature de cette convention se poursuivra par la mise en place de groupes de travail dont la mission s’articule autour de 4 piliers : le partage de l’information au sein d’un cercle de confiance, l’évolution de l’organisation et l’établissement de gouvernance partagée, l’acculturation et la sensibilisation au cyber et la volonté commune de maîtriser les risques cyber sur l’ensemble de la chaîne de soutien de défense.