Fortes d’une vision commune, la Fédération Française de Domotique (FFDomotique) et la Smart Buildings Alliance for Smart Cities (SBA) officialisent leur fusion sous le nom de la SBA. La SBA s’enrichit de l’expertise des membres de la FFDomotique et compte désormais 570 adhérents.

L’heure est au rassemblement des forces afin de garantir le déploiement systématique du numérique dans la construction et d’accélérer la transformation énergétique des bâtiments et des territoires grâce au digital, affirme la SBA.

Cette fusion constitue la suite logique d’une longue coopération initiée dès la création des deux organismes en 2012 et permet de constituer un écosystème global couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur. Ce rapprochement représente ainsi une étape importante dans l’histoire du bâtiment intelligent (smart building) et de la ville intelligente (smart city) en France.

Cette fusion intervient dans la continuité des récents rapprochements de la SBA avec les réseaux de start-up comme la FrenchProptech ou la Cleantech Open France ou encore la récente fusion avec le do-think-tank WorkToo, et enfin le partenariat avec la Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies (FNCCR).

La SBA s’enrichit de l’expertise des membres de la FFDomotique et compte désormais 570 adhérents. La FFDomotique constituera officiellement le pilier résidentiel ou Smart Home de la SBA, en complément de ceux du smart building et de la smart city. Ces piliers sont portés respectivement par 3 vice-présidents, François-Xavier Jeuland, ex-président et fondateur de la FFDomotique pour le Smart Home, Serge Le Men pour le smart building et Marc Daumas pour la smart city.

« La FFDomotique renforce la présence terrain de la SBA par l’apport d’entreprises spécialisées réparties sur tout le territoire dont un réseau de près de 150 intégrateurs dont certains déjà reconnus « Prestataire Smart Home de confiance » par AFNOR Certification. Cela va permettre de mettre en application beaucoup plus rapidement les bonnes pratiques ou référentiels de la SBA, notamment le R2S Résidentiel », précise François-Xavier Jeuland.

L’objectif majeur de la Fédération Française de Domotique fondée en 2012 était, jusqu’à cette fusion, d’accélérer le développement de la domotique en France. La FFDomotique était une structure à but non lucratif s’adressant à tous les acteurs impliqués dans ce secteur quelle que soit leur filière d’origine : électricité, énergie, automatismes, sécurité, électro-ménager, audiovisuel, télécoms, autonomie.

Fondée en 2012, la SBA est l’association tête de pont du Smart Building et de la Smart City en France. Elle a pour principal objectif d’accompagner la transformation des acteurs de l’industrie du bâtiment et des territoires autour de la thématique du numérique, dans un contexte de transition environnementale. Forte d’une démarche résolument transverse, elle organise la convergence des différents métiers de la filière : collectivités, aménageurs, foncières, bailleurs, promoteurs, constructeurs, architectes, bureaux d’études, cabinets de conseil, équipementiers, intégrateurs, installateurs, opérateurs télécom, industriels de l’informatique et des réseaux, éditeurs de solutions logicielles, énergéticiens, exploitants, sociétés de services. La SBA est à l’origine du référentiel Ready2Services.