Texas Instruments revendique une avancée majeure dans le domaine des systèmes de gestion de batterie (BMS) des véhicules électriques en lançant la première solution de BMS sans fil haute performance intégrant un concept de sécurité fonctionnelle validé par un organisme indépendant.

Grâce à son protocole sans fil, affichant une disponibilité de réseau inégalée, la solution de BMS sans fil de TI permet aux concepteurs automobiles d’éliminer les câblages – lourds, coûteux, et qui nécessitent des opérations de maintenance – et d’améliorer la fiabilité et l’efficacité des véhicules électriques.

Avec la solution de BMS sans fil de TI, les constructeurs automobiles sont en mesure de simplifier la conception, d’améliorer la fiabilité de leurs véhicules et d’en réduire le poids afin d’améliorer l’autonomie de conduite. Ils peuvent adapter leurs designs en fonction des modèles, en toute flexibilité, et accélérer la mise en production grâce à l’offre BMS complète de TI, qui inclut le module d’évaluation du microcontrôleur sans fil CC2662R-Q1 SimpleLink 2,4 GHz, les logiciels associés et des outils de sécurité fonctionnelle – notamment un manuel dédié –, mais aussi l’analyse des modes de défaillance, de leurs effets et de leur criticité (AMDEC), l’analyse diagnostic (FMEDA) et le rapport de TÜV SÜD sur la conception.

Asif Anwar, directeur du département Groupe motopropulseur, caisse, châssis et sécurité chez Strategy Analytics, en est persuadé : « L’intégration de systèmes de gestion de la batterie sera de plus en plus courante sur le marché des véhicules électriques, car ils assurent une plus grande flexibilité de conception tout en diminuant la complexité et les coûts par rapport aux systèmes traditionnels. En proposant une solution qui combine ces avantages et la conformité au standard ASIL D, la solution de TI fixe un point de référence pour le secteur ».

Afin d’accélérer la phase de développement, TI a sollicité TÜV SÜD, principal organisme d’homologation du secteur en matière de sécurité fonctionnelle, d’évaluer les performances quantitatives et qualitatives de détection des erreurs de sa solution de BMS sans fil, ainsi que la faisabilité, pour les constructeurs, d’une certification de niveau ASIL D – le plus élevé défini par la norme ISO 26262 de l’Organisation internationale de normalisation, utilisant le concept de sécurité fonctionnelle sans fil BMS de TI.

Grâce à un nouveau protocole sans fil développé spécialement, le concept de sécurité fonctionnelle BMS non filaire de TI gère la détection des erreurs de communication et la sécurité. Ce protocole propriétaire, qui passe par le microcontrôleur sans fil CC2662R-Q1 permet un échange de données robuste, ajustable entre le processeur du système hôte et le contrôleur-équilibreur de batterie BQ79616-Q1 nouvellement annoncé.

Avec le microcontrôleur CC2662R-Q1, le protocole sans fil de TI pour BMS rivalise avec les connexions filaires en assurant la plus haute disponibilité réseau du marché (plus de 99,999 %) et des performances de redémarrage de 300 ms maximum. Des intervalles de temps dédié assurent un débit élevé et une faible latence, donc une protection contre la perte ou la corruption des données, tout en permettant aux éléments de batterie d’émettre des données de tension et de température à destination du microcontrôleur principal avec une précision de ± 2 mV et un taux d’erreurs sur les paquets inférieur à 10-7. Les constructeurs automobiles ont la possibilité d’atténuer les menaces potentielles grâce aux outils de sécurité de TI, tels que les échanges et les mises à jour de clefs, l’authentification sur un appareil unique, la sécurité de débogage, la protection des droits de propriété intellectuelle des logiciels au moyen d’un verrou JTAG (Joint Test Action Group), l’accélération du chiffrement AES en 128 bits et les contrôles d’intégrité des messages.

Fabricant : Texas Instruments

Référence : BMS sans fil