Sélectionner une page

Sony filialise sa division semiconducteurs

Sony filialise sa division semiconducteurs

Sony vient d’annoncer sa décision de filialiser sa division semiconducteurs en avril 2016. Plutôt qu’un prélude à un désengagement, il s’agit pour Sony de renforcer la compétitivité de chacune de ses grandes branches, en renforcement la responsabilité de chaque filiale à 100%. Les branches téléviseurs, vidéo & audio, téléphones mobiles, jeux vidéo et services en réseau, films, musique, ont notamment déjà été autonomisées.

Le but de Sony est de conserver au siège la stratégie du groupe et son exécution, le développement de nouveaux marchés,  la R&D, etc. tout en offrant aux filiales une plus large autonomie (notamment en matière d’achats, de logistique et de production), pour améliorer l’ensemble des performances du groupe.

En novembre dernier, IC Insights créditait Sony de 5,885 milliards de dollars de ventes de semiconducteurs pour l’année calendaire 2015 (+11% en dollars par rapport à 2014 ; +27% en yens), permettant au Japonais de revendiquer le 14e rang mondial. En début d’année, Sony tablait quant à lui sur 660 milliards de yens (5,82 milliards de dollars) de chiffre d’affaires dans les semiconducteurs pour son exercice fiscal qui prend fin demain, contre 614,3 milliards pour l’exercice précédent. L’essentiel des activités du groupe nippon dans les semiconducteurs concerne les capteurs d’images : 490 milliards de yens, soit 74% de ses ventes de puces.

Rappelons toutefois qu’en début d’année, Sony a racheté Altair Semiconductor, société israélienne spécialisée dans les jeux de circuits pour réseaux mobiles 4G au standard LTE, notamment pour applications IoT. Le montant de l’acquisition a atteint 212 millions de dollars (25 milliards de yens).

Sony-300316

Selon IC Insights, le marché mondial des imageurs CMOS devait croître de 15% en 2014 à 10,1 milliards de dollars, après avoir progressé de 19% en 2014. En 2014, Sony détenait 32% du marché des imageurs CMOS en valeur, avec des ventes de 2,8 milliards de dollars. Il devançait OmniVision (1,4 milliard de dollars), Samsung (1,2 milliard), Sharp (720 M$), SK Hynix (488 M$) et le Chinois GalaxyCore (360 M$).

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This