Sélectionner une page

Texas Instruments va investir jusqu’à 30 milliards de dollars dans 4 fabs 300 mm

Texas Instruments va investir jusqu’à 30 milliards de dollars dans 4 fabs 300 mm

Texas Instruments annonce son intention de démarrer l’année prochaine la construction de nouvelles usines de fabrication de semiconducteurs sur tranches de 300 millimètres à Sherman, au Texas. Jusqu’à 4 fabs 300 mm pourraient être construites sur le site pour un investissement de 30 milliards de dollars.

La première des nouvelles usines devrait pouvoir produire dès 2025. Le site permettant d’accueillir un maximum de quatre usines, le potentiel d’investissement pourrait atteindre un total de 30 milliards de dollars et créer à terme 3000 emplois directs. Le site, situé au nord de l’État, a en effet le potentiel d’accueillir jusqu’à quatre unités afin de répondre à la demande au fil du temps, en particulier dans les domaines industriel et automobile. Le début des travaux pour la première et la deuxième usine est prévu en 2022.

« Les futures usines de fabrication 300 mm pour le traitement analogique et embarqué sur le site de Sherman s’inscrivent dans notre planification des capacités à long terme. Elles visent à renforcer encore notre avantage concurrentiel, tant sur le plan de la production que de la technologie, et à répondre à la demande de nos clients dans les décennies à venir. Notre engagement dans le nord du Texas remonte à plus de 90 ans et cette décision témoigne de la force de notre partenariat et de notre investissement envers la communauté de Sherman », déclare Rich Templeton, président et CEO de TI.

Texas Instruments a été le premier à produire des circuits analogiques à partir de tranches de 300 mm de diamètre, lui offrant ainsi un avantage stratégique en terme de coût de production par rapport à une fabrication sur tranches de 200 mm de diamètre. Depuis, Infineon et ST lui ont emboîté le pas.

Les nouvelles installations viendront compléter les usines 300 mm de TI existantes : DMOS6 à Dallas, au Texas, ainsi que les deux unités de Richardson, toujours au Texas : RFAB1 et RFAB2, cette dernière étant sur le point d’être achevée et la production devant démarrer au deuxième semestre 2022. À cela s’ajoute l’usine LFAB (Lehi, Utah), rachetée récemment à Micron par TI et qui devrait commencer à produire début 2023.

Texas Instruments conçoit, fabrique, teste et vend des puces analogiques et des processeurs embarqués destinés à des applications industrielles, au secteur automobile, à l’électronique grand public, aux équipements de télécommunications et à l’électronique professionnelle. En 2020, TI a réalisé un chiffre d’affaires de 14,46 milliards de dollars pour un bénéfice net de 5,6 milliards. Selon IC Insights, ses ventes de semiconducteurs devraient bondir de 25% cette année.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This