Sélectionner une page

Thales et Safran ne s’alarment pas de la fusion UTC- Rockwell Collins

Thales et Safran ne s’alarment pas de la fusion UTC- Rockwell Collins

Hier, en marge de la 15e édition de l’Université d’été de la Défense à Toulon, les p-dg de Thales et de Safran ont affirmé séparément à l’agence Reuters que le rachat de Rockwell Collins par le conglomérat United Technologies ne changerait rien à la stratégie des deux champions tricolores et aurait peu d’incidence sur leur activité. Du moins à court terme. Ils comptent sur leurs propres atouts technologiques pour résister à l’effet de taille provoqué par cette fusion.

Le conglomérat américain United Technologies (58,5 à 59,5 milliards de dollars de CA prévu pour 2017) est plus connu par ses filiales : Pratt & Whitney pour les moteurs d’avions, Otis pour les ascenseurs, Carrier pour les climatiseurs, etc. En début de semaine, UTC a dévoilé son projet de rachat son compatriote Rockwell Collins dans une transaction de 30 milliards de dollars. L’équipementier aéronautique Rockwell Collins prévoit de réaliser cette année un chiffre d’affaires de 8,4 milliards de dollars, dans les cabines et intérieurs d’avion (3 milliards de dollars), les services de gestion des informations pour l’aéronautique (700 M$), l’avionique et les systèmes pour l’aéronautique civile (2,3 milliards) et les systèmes gouvernementaux et l’avionique de défense (2,4 milliards).

UTAS, la branche aéronautique d’United Technologies est, quant à elle, plutôt positionnée sur les moteurs d’’avions, les actuateurs, les nacelles, les systèmes d’atterrissage et les capteurs.

En fusion UTAS avec Rockwell Collins sous le nom de Collins Aerospace Systems, United Technologies vise plus de 500 millions de dollars d’économies liés aux synergies entre les deux entités, quatre ans après la fusion. L’entité devrait ainsi bénéficier de ressources accrues pour renforcer son expertise dans la conception en  électronique, mécanique et dans le développement logiciel.

Collins Aerospace Systems devrait réaliser un chiffre d’affaires de 23 milliards de dollars (données pro forma 2017), dont 75% pour l’aéronautique civile et 25% dans le militaire. 55% de son activité sera réalisée en dehors des Etats-Unis.

Voir la présentation de la création de Collins Aerospace Systems

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This