Six mois après l’intégration de Gemalto, Thales détaille à l’occasion de sa journée investisseurs 2019 sa stratégie concernant la nouvelle activité mondiale dénommée « Identité et Sécurité Numériques » (« DIS »), constituée de Gemalto et de certaines activités numériques précédemment affectées au secteur opérationnel « Défense & Sécurité ».

« Notre nouvelle activité mondiale ‘DIS’ est dès aujourd’hui le leader mondial des marchés en croissance rapide de l’identité et de la sécurité numériques, enjeux clés de la transformation digitale des systèmes intelligents de nos clients. Partout dans le groupe, nos équipes ont identifié de nombreuses opportunités de synergies commerciales qui généreront d’ici 2023 plusieurs centaines de millions d’euros de chiffre d’affaires », promet Patrice Caine, p-dg de Thales.

L’intégration de Gemalto renforce la différenciation du portefeuille d’activités du groupe en y ajoutant une expertise dans 3 domaines technologiques clés liés à la sécurité digitale : la biométrie et l’identité digitale, la connectivité sécurisée de l’Internet des objets (IoT) et la protection et le cryptage des données. Ces compétences répondent à des besoins croissants dans un monde toujours plus connecté, et ont des applications dans l’ensemble des marchés du groupe, affirme Thales.

Dès à présent, les équipes ont identifié des opportunités d’applications au sein de plusieurs lignes de produit du groupe, qu’il s’agisse de la mise en commun des compétences en cybersécurité, du développement dans la sécurisation des aéroports, des villes ou des sites critiques, de la gestion et de la surveillance des drones, ou de la mise en œuvre de l’Internet des objets dans le domaine militaire ou dans la signalisation ferroviaire.

Six mois après l’intégration de Gemalto, plusieurs centaines d’opportunités client précises ont ainsi été identifiées. Thales estime que, d’ici 2023, le chiffre d’affaires incrémental induit par l’acquisition de Gemalto (synergies de revenus) représentera entre 300 M€ et 500 M€, avec un potentiel sensiblement plus élevé au-delà.

Expansion dans les marchés de l’identité et de la sécurité numériques

Par l’acquisition de Gemalto, Thales devient le leader mondial des marchés de l’identité et de la sécurité numériques. Ces marchés, à l’intersection des solutions d’identification sécurisées des objets et des personnes et de la cybersécurité, offrent des perspectives de croissance de l’ordre de +10% par an d’ici 2023, détaille Thales. Dans ces marchés, le groupe va mettre en œuvre une stratégie de développement différenciée en ciblant les opportunités les plus prometteuses (logiciels et services associés aux SIM embarquées (eSIM), protection des données dans le cloud, biométrie publique et commerciale, mise en œuvre de l’Internet des objets sécurisé pour les applications industrielles les plus critiques) et en se concentrant sur les marchés les plus porteurs dans les activités de cartes à puce les plus matures, afin de contrôler les coûts. La mise en œuvre des synergies de coûts devrait permettre d’atteindre des économies de 120 M€ en rythme de croisière (à compter de 2022), dont 20 M€ dès 2019 et environ 60 M€ en 2020.

En conséquence, Thales anticipe pour le secteur opérationnel DIS une croissance organique du chiffre d’affaires de l’ordre de 4 à 6% par an sur la période 2020-2023, et une marge d’EBIT de 12,5 à 13,5% à l’horizon 2023. Le secteur DIS représente actuellement un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros (données pro forma 2018).

Lors de la réunion, Thales a également mis à jour ses objectifs à moyen terme pour l’ensemble des activités du groupe. Thales vise ainsi désormais une croissance organique du chiffre d’affaires comprise entre +3% et +5% en moyenne sur la période 2019-2023, le renforcement du potentiel de croissance du groupe lié aux investissements digitaux et à l’intégration de Gemalto compensant des perspectives plus incertaines dans le marché spatial commercial et l’absence de croissance dans le transport sur la période 2019-2023 après une croissance exceptionnellement élevée en 2018 (+18%). Sa marge d’EBIT devrait être comprise entre 11,5% et 12% à l’horizon 2023.

Voir la présentation détaillée de Thales