Le Français Exotrail a annoncé le 16 juillet une levée de fonds de 11 millions d’euros qui doit lui permettre de devenir un leader dans le transport en orbite de petits satellites.

Cette levée de fonds vise à donner à Exotrail les moyens d’étendre son portefeuille de produits et d’accroître ses capacités de production et de développement commercial. Elle va ainsi permettre à Exotrail de continuer à apporter des solutions au marché spatial pour améliorer de manière significative le déploiement de petits satellites, améliorer leurs performances et réduire la pollution dans l’espace. Les systèmes de propulsion d’Exotrail et ses logiciels de conception et d’opération des missions spatiales permettent aux petits satellites d’optimiser leur déploiement autour de la Terre, de choisir leur orbite et de prévenir les collisions afin de réduire la pollution spatiale.

« Avec cette levée de fonds, nous renforçons notre mission principale : permettre des constellations durables de petits satellites en gardant comme priorité des coûts de lancement optimisés, de meilleures performances, et bien sûr en toile de fond un environnement spatial responsable pour le bien de notre planète. Cette opération dans ce contexte mondial difficile constitue un grand succès pour l’entreprise. Elle récompense les réalisations de notre équipe au cours de ces deux dernières années. Nous nous tournons maintenant vers l’avenir pour construire un nouveau leader européen de l’espace », explique David Henri, l’un des quatre cofondateurs et p-dg d’Exotrail.

Exotrail a été créée en 2017 et a levé 17 millions d’euros à ce jour. La société a conçu, construit et qualifié un premier démonstrateur de système de propulsion en 10 mois. Il a été livré en septembre 2019 et est maintenant en attente de lancement. Depuis le début de l’année, la société a signé de nombreux contrats, notamment avec Clyde Space, Eutelsat, le CNES et l’ESA, ainsi qu’avec une société asiatique. D’un effectif actuel de 27 personnes à Massy et Toulouse en France, la société entend passer à 50 personnes en 2022 afin de pouvoir produire une centaine de moteurs par an.

Exotrail est une société de l’industrie spatiale développant des solutions de transport en orbite, notamment des logiciels d’optimisation et d’opération de mission et des propulseurs électriques à destination des petits satellites. La mission d’Exotrail est de rendre l’espace agile en permettant l’accès à de nouvelles orbites favorisant le développement de services innovants pour l’observation de la Terre et les télécommunications.

Cette série A a été menée par deux sociétés européennes de capital-risque, Karista (via le Paris Region Venture Fund) et Innovacom. IXO Private Equity, NCI-Waterstart, Turenne Capital et les investisseurs initiaux 360 Capital, Irdi Soridec Gestion et Bpifrance ont également participé au tour de table.