Au cours du quatrième trimestre, le fondeur X-FAB, spécialisé dans la production de circuits analogiques et mixtes et les mems, a enregistré un chiffre d’affaires de 135,9 millions de dollars, en hausse de 20% par rapport au 4e trimestre 2019 et de de 41% par rapport au 3e trimestre 2020, pour des prises de commande record de 190,7 M$.

Au 4e trimestre, le chiffre d’affaires trimestriel des activités phares de X-FAB, à savoir l’automobile, l’industrie et le médical, s’est élevé à 104,7 M$, en hausse de 26% par rapport au 4e trimestre 2019 et de 45% par rapport au 3e trimestre 2020.

Après une forte reprise au mois de septembre, les prises de commandes se sont maintenues à un niveau élevé tout au long du 4e trimestre, atteignant un nouveau record trimestriel de 190,7 millions de dollars, compensant partiellement les faibles prises de commandes des trimestres précédents. Les prises de commandes du 4e trimestre 2020 ont ainsi augmenté de 49% par rapport au 4e trimestre 2019 et de 71% par rapport au 3e trimestre 2020.

« C’est formidable de voir un retour en force de la demande et, après cette forte hausse du carnet de commandes, notre première priorité est de satisfaire les besoins de nos clients. Nous avons réussi à rationaliser notre structure de coûts au cours des deux dernières années, ce qui nous offre une base solide pour augmenter notre rentabilité. Je suis très enthousiaste quant aux opportunités qui s’offrent à nous dans au secteur médical, plus particulièrement pour les applications de laboratoire sur puce pour des tests et des analyses médicales fiables et à haut débit. Nous assistons également à un retour en force de l’activité en provenance du secteur automobile. La progression de l’électrification des voitures contribuera à la croissance du chiffre d’affaires du secteur automobile pour X-FAB, grâce à notre activité de carbure de silicium, aux technologies CMOS à haute tension et à nos capacités d’isolation haute tension sur puce », commente Rudi De Winter, p-dg du groupe X-FAB.

Le chiffre d’affaires annuel du fondeur s’est élevé à 477,6 millions de dollars, en recul de 6% par rapport à 2019. Bien que les activités de prototypage soient restées à un niveau élevé, les revenus de production ont diminué de 7%, en raison de l’incidence de la pandémie de Covid-19 sur l’économie mondiale. La contraction des revenus de 2020 est principalement attribuable à la diminution de 22% des activités CCC (Consumer, Communication & Computer) par rapport à 2019. Cette contraction est principalement due à la diminution programmée de l’activité historique de X-FAB France, souligne le fondeur. Au cours du 4e trimestre, la part du chiffre d’affaires du site français de Corbeil-Essonnes basée sur les technologies X-FAB était de 15% et devrait augmenter de manière significative au cours du second semestre 2021, souligne le fondeur.

Au cours de l’exercice 2020, le chiffre d’affaires réalisé dans les secteurs phares a totalisé 366,6 M$, en augmentation de 1% par rapport à 2019. Alors que le chiffre d’affaires réalisé dans les secteurs industriel et médical a progressé respectivement de 6% et de 19% par rapport à 2019, celui réalisé dans le secteur de l’automobile a, quant à lui, diminué de 3%.

X-FAB termine son exercice sur un bénéfice net de 13,5 M$ contre une perte de 48,5 M$ en 2019.

Les circuits analogiques et mixtes, les capteurs et les mems de X-FAB sont fabriqués dans six usines en Allemagne, en France, en Malaisie et aux USA. Le fondeur utilise des procédés modulaires CMOS pour des nœuds technologiques allant de 1,0 à 0,13 µm, et des processus spéciaux BCD, SOI et MEMS à très longue durée de vie. X-FAB emploie environ 3800 personnes dans le monde.