Des opérateurs de transport en Corée du Sud, en Turquie et en Chine ont choisi la technologie de signalisation de Thales pour optimiser et améliorer la performance de leurs réseaux de métro. Thales installera ses systèmes SelTrac de contrôle des trains par télécommunications (CBTC) sur la 1ère portion de la ligne M10 d’Istanbul, la 1ère phase de la ligne 4 de Nanchang (Chine) et la ligne 2 d’augmentation de la capacité d’Incheon-Séoul.

« Durant la période du Covid-19, nous continuons à travailler avec nos partenaires mondiaux dans de grandes urbanisations comme Incheon, Istanbul et Nanchang. Avec SelTrac CBTC, Thales s’engage à fournir une technologie de signalisation dernier cri. Quel que soit le réseau ou la ville, nous continuons à personnaliser notre solution pour répondre aux besoins de nos clients et apporter des solutions de transport fiables à leurs passagers », assure Dominique Gaiardo, vice-président et directeur général de l’activité Signalisation des transports ferroviaires urbains, chez Thales.

Métro d’Incheon, augmentation de la capacité de la ligne 2

La ligne 2 du métro d’Incheon fait partie du réseau métropolitain de Séoul, et est actuellement en travaux afin de moderniser et améliorer la performance et la fiabilité du réseau. Thales a signé un contrat avec DaeaTi, chef de file coréen en matière de technologies de signalisation ferroviaire, pour fournir du nouveau matériel de signalisation dans le cadre de l’augmentation de capacité du dépôt de la ligne 2 d’Incheon, qui répondra à la nécessité d’un stationnement sécuritaire pour les six nouveaux trains sans conducteurs. Ayant fait l’objet d’un contrat distinct avec l’opérateur Woojin Ind en 2019, les trains seront livrés en 2021 avec la solution Vehicle On Board Controller (VOBC) de Thales. Depuis le lancement du service commercial de la ligne 2 du métro d’Incheon en juillet 2016, le trafic journalier est passé de 90 000 à 180 000 passagers, créant ainsi une demande de six trains supplémentaires.

Métro d’Istanbul, ligne M10

La ligne M10 sera la première ligne de métro reliant l’aéroport international Sabiha Gokcen, deuxième aéroport le plus fréquenté de Turquie, sur la rive asiatique d’Istanbul, et comprendra 7,5 km de rail et quatre stations. Aux côtés de Gülermak-YSE Joint Venture, l’entrepreneur principal du projet, Thales a été mandaté par Çelikler Taahhut, une grande entreprise du bâtiment, pour installer son système SelTrac CBTC sur la nouvelle ligne M10 à Istanbul, en Turquie, qui relie le quartier de Kaynarca à l’aéroport Sabiha Gokcen. La ligne M4 est déjà équipée de la solution SelTrac de Thales et le nouveau contrat permet d’apporter cette technologie à la nouvelle ligne. Une fois le projet terminé, la nouvelle ligne assurera la liaison entre l’aéroport et de grandes agglomérations.

Métro de Nanchang, ligne 4

Thales SEC Transportation System Company (TST), la joint-venture de Thales et Shanghai Electric, fournira les systèmes de signalisation pour la première phase de la nouvelle ligne 4 à Nanchang, capitale et plus grande ville de la province de Jiangxi, dans l’est de la Chine. La première phase de la ligne 4 du métro de Nanchang partira de la station de Baimashan et rejoindra celle de Yuweizhou, en passant par la zone principale de Nanchang et reliera cinq districts au total. La première phase de la ligne 4 du métro de Nanchang a une longueur opérationnelle totale de 39,6 km, dont 34,1 km de ligne souterraine, 5,5 km de ligne aérienne avec 29 stations, ce qui en fait la plus longue ligne de métro de Nanchang, avec le plus grand nombre de stations. TST connaît bien ce réseau après avoir fourni des systèmes de signalisation aux lignes 1 et 2 du métro de Nangchang.

Parallèlement, en Chine, le 23 avril, la ligne 16 du métro de Hangzhou, reliant le centre-ville de Hangzhou au district de Lin’an, a réussi son lancement commercial. Cette ligne à grande vitesse compte sur les technologies des systèmes de signalisation Thales SEC Transport pour garantir une sécurité et une efficacité maximales.