L’actualité de la semaine aura été placée sous le signe des plans de soutien des pouvoirs publics pour relancer l’économie après la crise sanitaire. En France, après l’automobile, les start-up, c’est l’aéronautique qui a concentré cette semaine l’attention du gouvernement avec un plan de relance de 8 milliards d’euros hors Air France, dont 1,5 milliard pour soutenir la R&D dans les technologies de l’avion décarboné et 832 M€ de commandes anticipées dans la défense et la sécurité. Aux Etats-Unis, un projet de loi (CHIPS for America Act) a été déposé qui, s’il était adopté, consacrerait plusieurs dizaines de milliards de dollars à l’industrie américaine des semiconducteurs.

Dans l’Hexagone, le comité de crise sur les délais de paiement constate un ralentissement des cas de retards de paiement, mais détaille de nouvelles pratiques délétères. Après 598 M€ de chiffre d’affaires, Soitec prévoit 800 M€ de CA pour son nouvel exercice. Synopsys rachète le Français Qualtera, un spécialiste de l’analyse « Big Data » de données de production et de test des semiconducteurs. Antoine Perrin a été élu président du pôle de compétitivité Minalogic, tandis que Craig Prunty devient vice-président Marketing et Développement de SiPearl. Selon une étude du distributeur en ligne reichelt elektronik,63% des Français possèdent un objet connecté. De son côté, la French Fab lance un portail des innovations pour le lutter contre le Covid-19.

Côté conjoncture, Infineon, TI, NXP, ST, Skyworks sont les plus pessimistes pour les prévisions du 2e trimestre. Malgré le Covid-19, la profession, via le WSTS, s’attend à une hausse de 3,3% du marché mondial des semiconducteurs en 2020. Omdia souligne néanmoins une sortie de route pour les semiconducteurs de puissance dans l’automobile en 2020. De son côté, l’EPCIA note l’absence de croissance pour le marché européen des composants passifs en 2019. Côté applications, 34,8 millions de compteurs intelligents devraient être installés en Europe en 2021, tandis que près de 900 millions de connexions IoT cellulaires devraient être en service en 2025, plus du double des connexions sans licence.

A l’international, les sanctions contre Huawei pourraient faire perdre 7 milliards de dollars de ventes aux fabricants américains de puces. En Suisse, Leclanché présente un plan de transformation dans lequel Eneris investit 95 millions de francs suisses, tandis qu’Octonion, qui met de l’intelligence artificielle dans les microcontrôleurs, rejoint le programme de partenariat ARM AI. Enfin, concernant la rémunération des dirigeants en 2019 : la patronne d’AMD supplante tous les hommes.

Jeudi 11 juin

Mercredi 10 juin

Mardi 9 juin

Lundi 8 juin