Sélectionner une page

Umicore et Volkswagen investissent 3 milliards pour produire des matériaux de batteries pour véhicules électriques

Umicore et Volkswagen investissent 3 milliards pour produire des matériaux de batteries pour véhicules électriques

Le Belge Umicore et PowerCo, la nouvelle société de batteries du groupe Volkswagen, ont annoncé lundi la création d’une coentreprise  qui va investir 3 milliards d’euros afin de produire en Europe des matériaux de batteries pour 2,2 millions de voitures entièrement électriques par an d’ici la fin de la décennie. Basée à Bruxelles, la coentreprise offrira à Umicore un accès sécurisé à une part importante de la demande européenne de matériaux pour cathodes de VE et couvrira une grande partie de l’approvisionnement des gigafactories de PowerCo en Europe.

À partir de 2025, la coentreprise approvisionnera les usines européennes de cellules de batteries de PowerCo en matériaux clés. Les partenaires ont pour objectif de produire d’ici la fin de la décennie des matériaux cathodiques et leurs précurseurs pour une capacité de 160 GWh de cellules par an, ce qui correspond à une capacité de production annuelle capable d’alimenter environ 2,2 millions de véhicules tout électriques. Les matériaux cathodiques actifs sont essentiels à la réussite de la transition des groupes motopropulseurs vers l’e-mobilité, car ils constituent le principal levier technologique pour les performances des batteries, ainsi que le principal facteur contribuant au coût global des batteries, expliquent les deux associés.

Le partenariat à long terme comprend la production de matériaux précurseurs et cathodiques en Europe, qui sont des matériaux de départ d’une importance stratégique et essentiels à la création de valeur des batteries. En outre, Umicore et PowerCo collaboreront à l’approvisionnement durable et responsable en matières premières, un domaine dans lequel Umicore est un leader industriel. Enfin, Umicore fournira des services de raffinage à PowerCo et les deux partenaires ont l’intention d’inclure à un stade ultérieur, dans le cadre de la coentreprise, des éléments de raffinage et de recyclage des batteries basés sur la technologie et le savoir-faire d’Umicore.

Thomas Schmall, membre du conseil d’administration du groupe Volkswagen chargé de la technologie et président du conseil de surveillance de PowerCo, a déclaré à l’occasion de la signature de l’accord de coentreprise : « Le matériau cathodique est une ressource stratégique indispensable pour la production de batteries, représentant environ 50% de la valeur totale des cellules. L’accès immédiat et à long terme à une vaste capacité constitue donc un avantage concurrentiel très clair. Nous mettons en place une chaîne d’approvisionnement durable et transparente avec des normes environnementales et sociales élevées, en localisant la création de valeur ici en Europe ».

La production de la coentreprise devrait commencer en 2025 pour alimenter l’usine PowerCo de Salzgitter et atteindre une capacité annuelle de 40 GWh en 2026. Les deux partenaires ont pour objectif de porter la capacité de production annuelle de l’entreprise commune à 160 GWh d’ici la fin de la décennie, en fonction de l’évolution du marché et de la demande. La recherche d’un site de production est toujours en cours.

Selon les termes de l’accord, les deux partenaires contrôleront conjointement la coentreprise  et partageront à égalité les coûts, les investissements, les revenus et les bénéfices. Ensemble, ils prévoient d’investir 3 milliards d’euros dans de nouvelles capacités de production de matériaux.

Le Belge Umicore est le groupe spécialisé dans la technologie des matériaux circulaires, qui possède une vaste expertise dans les domaines de la science des matériaux, de la chimie et de la métallurgie. Le groupe a généré un chiffre d’affaires (hors métal) de  2,1 milliards d’euros (chiffre d’affaires total de 13,8 milliards) au cours du premier semestre 2022 et emploie actuellement 11 350 personnes.

Le groupe Volkswagen regroupe ses activités mondiales dans le domaine des batteries au sein de la société européenne PowerCo. Depuis Salzgitter, la société gérera les opérations internationales des usines, le développement de la technologie des cellules, l’intégration verticale de la chaîne de valeur et la fourniture de machines et d’équipements aux usines. Après Salzgitter, la prochaine usine de cellules devrait être implantée à Valence. Des sites sont actuellement en cours d’identification pour trois autres usines de cellules en Europe. Outre l’Europe, PowerCo étudie déjà la possibilité d’implanter des capacités de production de cellules en Amérique du Nord.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This