Sélectionner une page

Un capteur d’image autonome du Leti se dote de la reconnaissance faciale

Un capteur d’image autonome du Leti se dote de la reconnaissance faciale

Le CEA Leti a développé un capteur d’image compact et autonome intégrant en son sein la fonctionnalité de reconnaissance faciale. L’innovation sera présentée en détails lors de l’événement en ligne Leti Innovation Days le 22 juin prochain.

Le CEA Leti organise le 22 juin prochain, en distanciel, la manifestation Leti Innovation Days qui sera l’occasion, comme son nom l’indique, de découvrir diverses innovations dans le domaine des semiconducteurs et, plus généralement, de l’électronique.

Parmi ces innovations, le centre de R&D a déjà communiqué sur une technologie de capteur d’image autonome – donc peu gourmand en énergie – intégrant en son sein la reconnaissance faciale. Baptisé µWAI et de la taille d’une pièce de un euro environ, l’imageur en question exploite une nouvelle architecture de lecture et de traitement associée à ce que le Leti appelle un « pipeline algorithmique optimisé » dans lequel la reconnaissance faciale est réalisée par le biais d’une séquence d’algorithmes élémentaires. L’objectif est ici de fournir à l’appareil qui intègre le capteur, un mode réveil à très basse consommation, tout en conservant un encombrement compact et un coût peu élevé.

A en croire le Leti, il s’agirait du premier capteur d’image « intelligent » offrant conjointement une exposition automatique quelles que soient les conditions d’éclairage, une plage dynamique élevée de 88 dB, ainsi qu’une détection de mouvement et une extraction de caractéristiques pour un fonctionnement basé sur les événements (reconnaissance faciale lorsqu’un mouvement est détecté) et une reconnaissance d’objets à base d’IA pour une identification fiable (le Leti parle d’un taux d’identification proche de celui de l’oeil humain, à savoir 95%). Le tout pour quelques dizaines de picoJoule par pixel et par image. A comparer à un système de caméra offrant ce type de fonctionnalités et qui nécessite 10000 fois plus d’énergie que la solution µWAI, selon le Leti, qui évoque typiquement 3 à 6 µW, soit la possibilité de faire fonctionner son dispositif pendant 5 ans avec une seule pile bouton.

Travail main dans la main avec STMicroelectronics

Les applications visées comprennent l’identification des visages pour le déverrouillage des appareils mobiles, la commutation sans contact des appareils ménagers, de sport et de divertissement, la reconnaissance faciale, le comptage des personnes et le déclenchement d’alarme dans les bâtiments intelligents, ainsi que la surveillance de l’intérieur d’un véhicule (identification du conducteur, détection d’une situation de stationnement, système de déverrouillage intelligent du véhicule, etc.).

« L’équipe du CEA-Leti travaille main dans la main avec STMicroelectronics pour développer des produits d’imagerie intelligente spécifiques alors que nous envisageons d’étendre la technologie à d’autres cas d’utilisation. Nous visons à adapter le moteur de reconnaissance comme IP embarqué dans différentes caméras et à optimiser les performances de l’imageur aux exigences des clients de nos partenaires » souligne Antoine Dupret, responsable du partenariat industriel du CEA-Leti, qui devrait donc en dire davantage le 22 juin prochain.

 

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This