Patricia Barbizet, présidente du comité de surveillance des investissements d’avenir, a remis au Premier ministre le rapport d’évaluation du programme d’investissements d’avenir (PIA). A cette occasion, Edouard Philippe a annoncé a indiqué qu’il souhaitait que le gouvernement présente début 2020, une nouvelle génération d’investissements stratégiques.

Ce programme aura deux principaux objectifs. Le premier sera de financer des investissements exceptionnels tels qu’ils résulteront notamment des priorités du Pacte productif 2025 et de la Loi de programmation pluriannuelle de la recherche. Le second sera de garantir, grâce à des dotations en capital, un financement pérenne aux écosystèmes d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation mis en place par le PIA, «pour faire de la France le terreau le plus fertile en Europe pour les chercheurs et les entrepreneurs ».

Le Premier ministre a chargé le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI) en lien avec les principaux ministères concernés (en particulier le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le ministère de l’Économie et des Finances et le ministère de la Transition Écologique et Solidaire), de lui faire des propositions précises d’ici à février 2020.

Pour ce qui nous concerne, 10 ans après son lancement, le PIA a permis notamment de financer des grands programmes d’investissement en matière de recherche industrielle (filière aéronautique, nanoélectronique…) ; d’aider l’écosystème français de capital-investissement à se structurer et à mieux financer les start-up des secteurs d’avenir comme la French Tech, et plus généralement de rapprocher le monde de la recherche et l’industrie, grâce à des programmes de recherche partenariale, de transfert technologique et de valorisation de la recherche publique.

Mais si l’évaluation d’ensemble du premier volet du programme des investissements d’avenir témoigne d’impacts avérés en termes d’accélération de l’innovation et de structuration d’écosystèmes, ses effets sont moins prononcés sur la croissance et la compétitivité, relativise le rapport.

Consulter la synthèse du rapport d’évaluation du Programme d’investissements d’avenir

Lire le rapport complet « Le PIA, un outil à préserver, une ambition à refonder »