Sélectionner une page

Une start-up issue de l’Imec propose des panneaux solaires souples grand format

Une start-up issue de l’Imec propose des panneaux solaires souples grand format

Pouvant s’intégrer dans des surfaces de toute forme, ces “feuilles” solaires de quelques millimètres d’épaisseur affichent un rendement presque équivalent à celui des panneaux photovoltaïques standard. Le marché de la logistique est visé dans un premier temps.

Commercialiser des panneaux photovoltaïques sous forme de “feuilles” fines, flexibles et grand format, capables de s’intégrer dans n’importe quelle surface, quelle que soit sa forme et avec une longueur pouvant atteindre 10 mètres, tel est l’objectif d’EnFoil (Energy Enabling Foil), une spin-off de l’Université de Hasselt (Belgique) et de l’Imec.

Exploitant des années de recherche dans l’université et le centre de R&D dont elle est issue, EnFoil ambitionne d’utiliser les panneaux solaires bien au-delà de leur usage conventionnel qui se limite aux toits des maisons et des bâtiments.

« Nous avons l’intention de fabriquer à grande échelle des feuilles solaires personnalisées de toutes tailles et formes (« personnalisation de masse ») et d’assurer directement leur intégration dans les produits finaux de nos clients », assure Marc Meuris, directeur technique d’EnFoil.

© EnFoil

Solides et fiables malgré leur épaisseur de seulement quelques millimètres, ces cellules solaires à couches minces sont basées sur la technologie CIGS (cuivre-indium-gallium et sélénium).

« En plus d’afficher un rendement (17%) presque équivalent à celui des cellules solaires standard, cette technologie offre légèreté (moins de 2 kg/m²) , flexibilité et résistance aux chocs, ce qui est crucial pour de nombreuses nouvelles applications que nous ciblons avec nos produits », explique le professeur Bart Vermang d’imo-imomec, le laboratoire de l’Imec associé à l’université d’Hasselt.

La start-up affirme être d’ores et déjà prête pour la production et est en pourparlers avec des clients potentiels. « Actuellement, nous nous concentrons principalement sur le secteur de la logistique, par exemple pour intégrer nos panneaux sur les toits et les parois latérales des camions, ce qui permettrait d’alimenter les capteurs et les systèmes de suivi et de traçabilité dont ils sont équipés », indique Marc Meuris.

Mais de nombreuses autres applications sont possibles, en particulier dans l’automobile.

A noter que le projet EnFoil a reçu le soutien du Conseil européen de la recherche par le biais d’une subvention d’une valeur de 150 000 euros.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

septembre 2023
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This