On retiendra dans l’actualité cette semaine la signature par le sous-traitant Asteelflash d’un accord de flexibilité triennal pour pérenniser les emplois. De son côté, le sous-traitant Eolane devrait fermer son usine de Montceau-les-Mines d’ici à 2020. Si Nokia France n’abandonne pas son plan de suppression d’emplois, l’équipementier télécoms confirme que la France sera un centre mondial pour la R&D en 5G et cybersécurité, pérennisant les sites de Lannion et de Nozay de l’ex-Alcatel-Lucent.

Concernant les réseaux pour l’Internet des objets, Objenious, filiale de Bouygues Telecom, certifie les kits de développement de STMicrolectronics pour son réseau LoRa, tandis qu’Orange donne un coup d’accélérateur à sa stratégie LTE-M dont le réseau ouvrira en 2018.

Le Rennais Ekinops a finalisé le rachat de OneAccess, tandis qu’à Lannion, Yenista Optics passe dans le giron du Canadien Exfo. Grâce à la technologie du Rennais CAILabs, un débit de 10 millions de Gbit/s sur une fibre multimode a été établi par l’opérateur KDDI.

A Pessac, Serma Technologies met en place une plateforme d’essais dédiée à l’énergie électrique, tandis qu’à Beauvais, le distributeur RS France va réunir 80 fabricants partenaires. Dans les prestations d’ingénierie, Atos rachète Siemens Convergence Creators, tandis qu’Altran finalise l’acquisition de GlobalEdge Software. STMicroelectronics participe au programme d’Usine IO d’accélération de start-up dans les domaines du véhicule autonome et de la mobilité.

A l’international,  Royole lève 800 M$ pour produire des écrans flexibles à Shenzhen, tandis que le Belge e-peas lève 3,5 millions d’euros  pour accélérer ses développements en technologie de récupération d’énergie ambiante.

Côté acquisitions, Dialog Semiconductor rachète Silego, un spécialiste des circuits mixtes configurables, pour 300 M$. AVX a finalisé le rachat des capteurs de TT Electronics. Siemens rachète Infolytica, qui rejoint la division Analyse Mécanique de Mentor. Enfin, Arrow Electronics renoncerait à conserver le contrôle du distributeur allemand Data Modul.

Côté conjoncture, le marché européen des semiconducteurs garde une avance de 17,2% sur 2016.

Jeudi 5 octobre :

Mercredi 4 octobre :

Mardi 3 octobre :

Lundi 2 octobre :