Sélectionner une page

Actia cède deux activités pour se recentrer sur l’électronique embarquée

Actia cède deux activités pour se recentrer sur l’électronique embarquée

A l’occasion de la publication de ses résultats annuels, le groupe toulousain Actia a dévoilé l’identité des repreneurs pour de ses activités : le groupe Base va reprendre l’activité Contrôle Technique & Équipements de garage, et Plastic Omnium va acquérir Actia Power (voir notre article dans cette édition).

Afin de concentrer ses ressources sur l’électronique embarquée au service de la mobilité et de la gestion de l’énergie et de renforcer sa structure financière, Actia Group est en train de concrétiser deux opérations de cession d’activités non stratégiques de sa division Automobile, qui devraient permettre de réduire l’endettement du groupe d’environ 70 M€.

La première opération concerne la cession de l’activité Contrôle Technique & Équipements de garage : après consultation du CSE, le conseil d’administration de la filiale Actia Automotive a autorisé la cession de son fonds de commerce concernant les équipements de garage et de contrôle technique au groupe Base, cession comprenant également le site immobilier de Chartres et 30% des titres de sa filiale Actia Cz, en République Tchèque, spécialiste des analyseurs de gaz. Cette opération permet aux deux groupes de fédérer leurs actions en France, mais également à l’international. Le projet industriel s’appuie sur la marque Muller propriété du groupe Actia ainsi transférée au groupe Base. Cette activité emploie 115 salariés et représente un chiffre d’affaires estimé de 21 M€ en 2021.

La deuxième opération concerne la cession de la division Power à Plastic Omnium. Cette cession donne ainsi les moyens à la division Actia Power, spécialisée dans l’électrification des véhicules, de poursuivre son développement au sein de Plastic Omnium, en synergie avec les activités des divisions New Energies et Clean Energy. Le processus devrait aboutir au cours du second trimestre et concerne 200 salariés Actia pour un chiffre d’affaires annuel 2021 estimé de 22,3 M€.

« Au moment où nos organisations font face à de nombreuses contraintes, ces projets s’inscrivent dans une double perspective : d’une part, des rapprochements industriels qui permettent à nos équipes de se tourner résolument vers un avenir fédérateur, riche en perspectives, avec des moyens bien supérieurs à ceux qu’Actia pouvaient mettre en œuvre, et, d’autre part, dans la volonté du groupe Actia, de renforcer son positionnement dans l’électronique au service de la mobilité et de relever les nombreux défis associés à une électronique connectée, apte à accueillir les fonctions d’intelligence artificielle tout en assurant les contraintes de sureté et de cybersécurité propre à un monde digitalisé », souligne Jean Louis Pech, p-dg d’Actia Group.

En 2021, Actia Group a généré 462,8 M€ de chiffre d’affaires, soit une croissance annuelle de 5,5%. Les tensions sur le marché des composants ont généré un retard de production évalué à 28 M€ au 31 décembre et des commandes non parvenues ou non traitées estimées à plus de 70 M€, dont plus de la moitié dans la télématique véhicules légers. La pénurie des composants a freiné le niveau d’activités et mis sous tension les organisations, avec des frais supplémentaires partiellement pris en charge par les clients en 2021. Dans cet environnement défavorable, l’EBITDA est passé de 24,2 M€ à 22,1 M€, supportant les coûts de développement de la division Power estimés à plus de 12 M€. Avec la hausse des coûts d’achats qui n’a pu être que partiellement répercutée en fin d’année et une efficience industrielle détériorée par les ruptures d’approvisionnement, la perte opérationnelle a représenté 9,9 M€, contre un déficit de 6,9 M€ en 2020. Elle tient notamment compte d’un maintien de fortes capacités d’innovation et du renforcement des bureaux d’études dont l’effectif total est porté à 1182, contre 1080 à fin 2020. La perte nette du groupe s’est établie à 6,1 M€ contre une perte de 19,4 M€ en 2020.

Conforté par la croissance continue de son carnet de commandes, Actia Group vise néanmoins, à une échéance de 4 ans, un chiffre d’affaires de plus de 800 M€. Les deux projets de cession présentés ne remettent pas en cause cet objectif. En ayant également pour effet de concentrer les investissements du groupe sur ses activités technologiques, les cessions permettraient à Actia de disposer à la fois de plus de moyens pour conforter sa politique d’innovation tout en accompagnant ses clients dans les nombreux défis du monde électronique, mais aussi de meilleures conditions pour piloter sa croissance.

Pour 2022, Actia Group affiche toujours un carnet de commandes important, permettant de mettre en œuvre une forte dynamique de croissance, qui reste cependant soumise aux tensions sur le marché des composants qui devraient persister jusqu’en 2023, précise l’entreprise.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This