Sélectionner une page

Amplificateurs de puissance CMOS : le franco-américain Acco lève 35 M$

Amplificateurs de puissance CMOS : le franco-américain  Acco lève 35 M$

Acco Semiconductor, société franco-américaine fabless spécialisée dans les amplificateurs de puissance CMOS  à destination des smartphones et des objets connectés, annonce la réalisation d’un tour de table de 35 M$. Bpifrance entre ainsi au capital d’Acco, aux côtés des investisseurs historiques américains et français tels que Foundation Capital, Pond Ventures, Partech Ventures, Omnes Capital, Siparex et A Plus Finance. Cette levée de fonds permet de financer le lancement commercial de la nouvelle génération de solutions CMOS d’Acco parallèlement au développement R&D de la prochaine génération de produits.

Acco-140416La technologie d’Acco, issue du centre de R&D basé à Louveciennes (78), permet de développer des modules de télécommunication (« RF front-end ») de nouvelle génération – en particulier des amplificateurs et des commutateurs – plus compacts et moins coûteux. Acco estime être aujourd’hui la seule société capable de produire des amplificateurs de puissance 4G performants entièrement en technologie CMOS sur silicium. A l’heure actuelle, les amplificateurs de puissance sont fabriqués en technologie GaAs, l’arséniure de gallium étant jusqu’alors nécessaire pour assurer un bon fonctionnement à haute fréquence.

« Nous sommes ravis d’entrer au capital d’Acco, dont la technologie de rupture réduit de façon spectaculaire les coûts et la complexité du RF front-end », déclare Nicolas Herschtel, directeur d’investissement chez Bpifrance.

 « Cette levée de fonds permettra à la société de franchir une nouvelle étape dans son développement. Avec ce nouveau tour de financement, Acco a maintenant les ressources nécessaires pour prendre des parts de marché et rendre obsolètes les amplificateurs de puissances en GaAs actuellement utilisés dans les téléphones mobiles », espère Rich Redelfs, general partner chez Foundation Capital et président d’Acco.

« Acco amène le CMOS dans le RF front-end, qui est à ce jour un des derniers modules électroniques encore fabriqués dans des matériaux semiconducteurs non standards. C’est une révolution majeure non seulement pour les smartphones, mais aussi pour les objets connectés, pour lesquels l’intégration, les performances et le coût seront clés pour le développement du marché », renchérit Greg Caltabiano, directeur général d’Acco.

Le marché des amplificateurs de puissance représente aujourd’hui 3,5 milliards de dollars, selon Strategy Analytics, un marché tiré dans les prochaines années par le développement des objets connectés. Le potentiel de marché de la technologie développée par Acco est ainsi conséquent.

Acco est installée principalement à Louveciennes en région parisienne, et à Sunnyvale au coeur de la « Silicon Valley » aux États-Unis, et a des bureaux en Asie, notamment à Shanghai, Taipei et Séoul.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This