Quoi de mieux pour terminer l’année à la veille des fêtes qu’un bouquet final des prévisions de croissance du marché mondial des semiconducteurs pour 2020. A une exception, toutes les sociétés d’études prévoient un retour à la croissance en 2020. Elle pourrait même atteindre 10% pour Semiconductor Intelligence, le plus optimiste.

Cette année, la baisse de consommation mondiale en semiconducteurs devrait se situer entre -12% et -15%. Elle est due principalement aux mémoires dont le marché aura chuté de 33%, selon le WSTS. Mais hors mémoires, le marché mondial des semiconducteurs n’aurait cédé que de 2,5%, écrit Semiconductor Intelligence, qui, à son habitude, a compilé les prévisions de ses principaux confrères et du WSTS.

En 2019, le marché des semiconducteurs a commencé l’année avec une chute de 14,7% au 1er trimestre par rapport au 4e trimestre 2018. Puis la consommation de puces a progressé de 0,7% au 2e trimestre, précédent une hausse séquentielle de 8,2% au 3e trimestre.

Les revenus du 3e trimestre publiés par les principaux fabricants de semiconducteurs montrent déjà une reprise, analyse Semiconductor Intelligence, même si les prévisions pour le 4e trimestre sont mitigées : Texas Instruments, Infineon et Qualcomm s’attendent à une baisse séquentielle de leurs ventes, tandis qu’Intel, Micron Technology, STMicroelectronics et NXP Semiconductors prévoient une croissance.

Pour sa part, le marché de la mémoire semble s’être stabilisé. Les principales sociétés de mémoires – Samsung, SK Hynix, Micron et Kioxia (anciennement Toshiba Memory) – ont toutes enregistré des hausses séquentielles de revenus au 3e trimestre 2019 et voient la demande s’améliorer au 4e trimestre.

La reprise du marché des semiconducteurs au second semestre 2019 entraînera ainsi une croissance en 2020, sauf pour Objective Analysis, qui table au mieux sur une stabilité. IC Insights prévoit une croissance à un chiffre. Future Horizons, pourtant généralement le plus optimiste, attend 4%. Le WSTS et IHS Markit anticipent chacun une reprise de 5,9%. Les projections les plus élevées sont de 8,5% pour Mike Cowan et de 10% pour Semiconductor Intellligence.

Les investissements repartent en équipements pour SC

En novembre, les ventes des fabricants américains d’équipements pour la fabrication de semiconducteurs ont grimpé à 2,12 milliards de dollars, en hausse de 1,9% par rapport à octobre 2019, et de 9,1% par rapport à celles de novembre 2018, selon SEMI. C’est ainsi le deuxième mois de suite de hausse, tant séquentielle que sur un an.

De leur côté, les machines japonaises affichent une tendance plus contrastée. Les facturations en équipements pour SC japonais ont ainsi représenté 184 932 milliards de yens en novembre (1690 M$), en hausse de 2,3% par rapport à octobre 2019, mais en retrait de 9,6% par rapport à celles de novembre 2018, selon l’organisation japonaise SEAJ.

La reprise du marché des semiconducteurs en 2020 sera tirée par l’amélioration des perspectives macro-économiques. Les prévisions d’octobre du Fonds monétaire international (FMI) font état d’une amélioration du PIB mondial de 3,0% en 2019 à 3,4% en 2020. La croissance en Chine devrait passer de 6,1% à 5,8%, tandis que les pays les plus avancés (Amérique du Nord, zone Euro, Japon) devraient connaître la même croissance de 1,7% en 2020 qu’en 2019.
La semaine dernière, les États-Unis et la Chine ont conclu un accord préliminaire sur le commerce qui devrait être bénéfique.

Le marché des semiconducteurs 2020 bénéficiera également d’un retour à la croissance des smartphones. IDC prévoit une croissance de 1,5% des livraisons de smartphones à 1,4 milliard d’unités en 2020 après trois ans de baisse. La croissance des smartphones sera tirée par 190 millions de smartphones 5G qui devraient être livrés en 2020. Le prochain cycle de l’industrie des semiconducteurs a ainsi déjà commencé. Les fabricants de puces se concentrent sur la technologie 5G, non seulement pour une utilisation dans les smartphones, mais aussi en tant que catalyseur pour l’IA, l’IoT industriel et sur plusieurs segments de marché, souligne IHS Markit, qui prévoit que les principaux moteurs du marché 2020 comprendront également les serveurs et l’automobile.

VIPress.net suspend sa parution durant les fêtes. Je vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année, et vous présente mes meilleurs vœux pour 2020, tant dans votre vie professionnelle que personnelle.

Frédéric Fassot