Réduire à néant la consommation des veilles électriques des appareils ménagers ou industriels… C’est la performance promise par Zero Standby Energy, une invention qui permet de maintenir les appareils électriques en veille avec une consommation nulle, ce que personne n’avait techniquement réussi à ce jour.

Derrière cette innovation qui se présente sous la forme d’un mini circuit électronique que l’on installe dans chaque appareil, un tandem franco-suisse de scientifiques : Raoul Parienti, ingénieur, « serial » inventeur (on lui doit de multiples innovations dont la voiture autonome Reva 2 ou le pass Navigo), ancien professeur des Universités à Nice ; et Raymond Morel, un entrepreneur installé depuis de nombreuses années en Suisse, ingénieur et docteur en mathématiques.

« Le principe de notre innovation repose sur l’énergie vibratoire d’une onde acoustique. En percutant notre circuit électronique, cette énergie est capable de créer un micro courant qui rallume l’appareil électrique malgré son arrêt total, contrairement à une veille qui consomme de l’électricité insidieusement 24/24h », expliquent Raoul Parienti et Raymond Morel.

80 milliards de dollars gaspillés chaque année dans le monde

Leur invention, qui fait l’objet d’un brevet mondial, est prometteuse : la seule consommation des veilles électriques représenterait un surcoût de consommation électrique pour la planète équivalent à 80 milliards de dollars chaque année. Elle ne cesse d’ailleurs d’augmenter en raison de la prolifération de nouveaux appareils et contribue parallèlement à l’augmentation des émissions de CO2.

Selon l’Agence Internationale de l’Énergie, dans les pays développés, un ménage peut laisser 20 appareils en veille en permanence. Rien qu’en France, entre 15 et 50 appareils par ménage restent en mode veille. Chaque foyer paie en moyenne 100 € par an à cause de la veille électrique. En réalité, ce chiffre est bien plus élevé si on prend en compte tous les appareils qui ne sont pas équipés d’un mode veille, comme par exemple les boxes Wi-Fi ou les chargeurs de smartphones, particulièrement gourmands. Tout ce qui reste connecté sur une prise non désactivée (chargeurs de téléphone, d’ordinateurs, imprimantes…) consomme de l’énergie, même si les appareils concernés ne sont pas utilisés.

Zero Standby Energy ne concerne pas les seuls appareils déjà pourvus d’un système de mode veille. L’invention permet en effet de créer une veille électrique à consommation nulle pour les appareils qui ne sont pas encore équipés de veille, comme les boîtiers Wi-Fi. Ainsi, à partir d’un simple smartphone ou d’une télécommande, chaque consommateur pourra désormais éteindre ou allumer prises, multiprises, et tous appareils électriques TV, décodeurs, Wifi, imprimantes, ordinateurs, chargeurs de téléphones, cafetières… Reste à industrialiser l’invention.