Sélectionner une page

Charge utile EGNOS : Eutelsat mandaté par l’Agence européenne de navigation par satellites

Charge utile EGNOS : Eutelsat mandaté par l’Agence européenne de navigation par satellites

L’Agence européenne de navigation par satellites (GSA) a sélectionné Eutelsat Communications pour assurer le développement, l’intégration et l’exploitation de la charge utile de dernière génération EGNOS à bord d’un prochain satellite d’Eutelsat. Eutelsat et GSA viennent ainsi de signer un contrat de long terme d’un montant de 102 millions en vue de la préparation et de l’exploitation de la charge utile EGNOS GEO-3 qui sera hébergée sur le satellite EUTELSAT 5 West B, dont le lancement est prévu fin 2018.

Crédit photo : ©GSA, ©European GNSS Agency

Symbole du renouvellement des ressources actuelles d’EGNOS, cette nouvelle charge utile entrera en service en 2019 pour une période d’exploitation fixée à 15 ans. L’hébergement de la charge utile EGNOS permet à Eutelsat de poursuivre l’optimisation du satellite EUTELSAT 5 West B qui a été commandé en octobre 2016 auprès d’Airbus Defence and Space et d’Orbital ATK, dans le cadre d’une approche de conception par les coûts. La construction de la charge utile commerciale en bande Ku du satellite et de la charge utile EGNOS est confiée à Airbus Defence and Space, tandis que la plateforme est en cours de construction par Orbital ATK.

EGNOS est un service européen de navigation par recouvrement géostationnaire qui opère en tant que service d’augmentation pour les systèmes de positionnement spatial dits GPS en affinant les informations liées au positionnement et en les rendant plus fiables. Les messages transmis par EGNOS sont caractérisés par leur intégrité qui garantit la continuité et la disponibilité du signal, des atouts essentiels pour l’aviation où les seuls systèmes de positionnement par satellite (GNSS) ne répondent pas aux prescriptions strictes de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) dans le cadre de manœuvres aussi critiques que le guidage des avions pendant les phases finales d’atterrissage. Le recours à EGNOS, qui a reçu en 2011 la certification pour l’aviation civile, a permis aux systèmes tels que GPS et Galileo de répondre aux normes de l’OACI. La GSA est en charge de l’exploitation d’EGNOS depuis 2014.

La charge utile EGNOS GEO-3 hébergée sur EUTELSAT 5 West B comprendra deux répéteurs en bande L qui agissent par augmentation ou recouvrement des messages GNSS. Les données provenant de mesures GNSS sont recueillies par un réseau de stations au sol situées partout en Europe avant d’être transmises vers un centre de calcul. Ce dernier évalue les corrections différentielles et les informations d’intégrité qui sont ensuite diffusées aux utilisateurs via le satellite EUTELSAT 5 West B. Cette nouvelle charge utile constitue la première étape du déploiement de la prochaine génération d’EGNOS baptisée EGNOS V3. Cette dernière qui a pour vocation d’accroître la précision à la fois de Galileo et du GPS sera certifiée à horizon 2022.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This