Sur cette année 2020 marquée par la pandémie de Covid-19, le chiffre d’affaires du groupe toulousain Actia ressort à 438,5 M€, en recul de 15,7%. Plus des trois quarts de la baisse des revenus a été générée au 1er semestre, par le pic de la crise sanitaire et les mesures de confinement les plus contraignantes.

Aucun contrat n’a été perdu ou suspendu et seule la baisse d’activité des clients pèse sur les volumes de ventes, souligne le groupe toulousain. Aussi, même si la crise Covid-19 a très lourdement frappé les métiers liés à la mobilité, Actia Group a bénéficié de la diversification de ses activités, de son positionnement sur des solutions répondant à la transformation technologique de l’industrie des transports et des télécommunications.

D’un point de vue géographique, sur l’année 2020, les ventes des filiales internationales s’élèvent à 252,5 M€, en recul de 14,1% et celles des sociétés françaises à 186,0 M€, en chute de 17,9%. 72,4% du chiffre d’affaires du groupe y a été réalisé à l’international contre 75,7% sur l’année 2019.

Parallèlement, le groupe a maintenu un strict contrôle des dépenses et a calibré chaque entité au cas par cas. Sur l’année, les effectifs ont été réduit de plus de 200 personnes, principalement à l’international. Des mesures d’activité partielle de longue durée (APLD) ont été négociées et mises en place pour certains établissements français, début 2021.

Au 4e trimestre 2020, le chiffre d’affaires ressort à 132,1 M€, avec une baisse ramenée à 4,8% par rapport à la même période en 2019. Il témoigne du redressement attendu. Ainsi, la décroissance de la division Automobile se limite, au regard du 4e trimestre 2019, à -8,4% contre une baisse de 20,3% au 1er semestre. La division Telecom se redresse, quant à elle, très significativement avec une croissance de 22,7% par rapport à 2019.

En 2021, Actia espère recouvrer le niveau d’activité de 2019. Cette perspective pourrait être confirmée si les tensions sur les approvisionnements en composants n’empirent pas.

Le groupe Actia est une ETI familiale et internationale créée en 1986 dont le siège se situe en France. Le métier d’Actia est de concevoir et de fabriquer une électronique au service de la gestion des systèmes dans les domaines particulièrement exigeants de l’automobile, du ferroviaire, de l’aéronautique, du spatial, de la défense, de l’énergie et des télécommunications. Implanté dans 16 pays, Actia emploie près de 3650 collaborateurs dans le monde dont plus de 1 000 ingénieurs et techniciens au service de la R&D. 14% à 17% de son CA est investi chaque année en R&D.