Sélectionner une page

Cote d’alerte sur l’augmentation des stocks dans l’électronique

Cote d’alerte sur l’augmentation des stocks dans l’électronique

De Samsung à Ford, les stocks détenus par 2349 entreprises industrielles mondiales cotées ont atteint un record de 1870 milliards de dollars fin mars, en hausse de 97 milliards de dollars par rapport à fin décembre, selon une analyse publiée par Nikkei Asia. De tous les secteurs suivis, l’industrie électronique a enregistré la plus forte augmentation (+6%), avec des stocks en hausse de 26,7 milliards de dollars, à 457 milliards de dollars.

Les fabricants constatent une forte augmentation des stocks alors que la demande des consommateurs s’affaiblit dans un contexte de flambée de l’inflation. Une situation qui pourrait conduire les industriels à freiner brutalement leur production et aggraver une décélération économique déjà amorcée, alerte le quotidien asiatique.

Les stocks ont augmenté dans les 12 secteurs industriels. Trois secteurs représentaient 61% du total : l’électronique, l’automobile et les machines industrielles.

Outre l’atonie de la demande des consommateurs et le dérèglement géopolitique provoqué par la Russie, ce niveau de stocks inégalé depuis 10 ans peut être attribué à divers facteurs : produits immobilisés en raison de la perturbation de la chaîne d’approvisionnement liée au Covid en Chine, stocks de précaution pour se prémunir des pénuries ou au contraire pour anticiper une reprise de la demande quand les contaminations liées au Covid baisseront (mais on n’en prend pas le chemin).

En fait, c’est bien la perte de confiance des consommateurs qui risque de gripper la machine.  Dans l’électronique, la demande de smartphones et PC est en berne. De toutes les entreprises couvertes par l’analyse, Samsung Electronics a enregistré la plus forte croissance des stocks en dollars, de 4,4 milliards de dollars, soit une hausse de 13% par rapport au trimestre précédent à 39,2 milliards de dollars, souligne Nikkei Asia. Dans l’automobile, outre l’atonie de la demande, les stocks sont souvent le fait de produits inachevés par manque de semiconducteurs.

Covid, guerre en Ukraine, inflation : le cocktail ne présage rien de bon pour les prochains mois.

Lire l’article de Nikkei Asia

La demande des consommateurs recule, notamment pour les smartphones

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This