ECA Group, expert en robotique, systèmes automatisés, simulation et procédés industriels, implantera sa nouvelle usine dans le port d’Ostende pour la réalisation de leurs systèmes de drones pour les marines belges et néerlandaises dans le cadre du contrat des 12 chasseurs des mines. L’investissement pour la construction de l’usine et le démarrage de la production représente environ 10 M€.

En 2019, les marines néerlandaises et belges ont décidé de confier au consortium Belgium Naval & Robotics, composé de Naval Group et ECA Group, la fourniture de 12 chasseurs de mines (6 pour chaque pays) et des systèmes de drones dédiés au déminage en mer. Dans le cadre de ce contrat de près de 2 milliards d’euros, de nombreuses entreprises belges sont impliquées en tant que partenaires et fournisseurs. Des filiales ont été créées en Belgique par les deux sociétés afin de faciliter ces échanges.

La société ECA Robotics Belgium, filiale belge d’ECA Group, fabriquera dans son usine d’Ostende la nouvelle génération de drones maritimes pour ce contrat comme pour les futures ventes export. Il s’agit de technologies de rupture qui constituent le cœur du concept innovant «stand-off » de chasse aux mines proposé par Belgium Naval & Robotics aux 2 marines : les drones déminent en autonomie, contrôlés à distance depuis le navire mère.

La fabrication de ces drones se fera dans une nouvelle usine qui sera construite à Ostende. L’usine de 5000 m² y sera construite et devra être opérationnelle au cours de l’année 2022.

L’investissement pour la construction de l’usine et le démarrage de la production représente environ 10 M€. Tous les drones navals (sous-marins et de surface) d’ECA group qui seront livrés aux marines belges et néerlandaises seront produits dans cette usine à savoir : le drone sous-marin (AUV) A18-M, le sonar tracté T18-M, le drone de surface (USV) Inspector 125 et les drones d’inspection et de neutralisation de mines (ROV MIDS) Seascan et K-STER, les systèmes de déploiement et de récupération drone-drone ainsi que les équipements de surface.

« Parallèlement aux travaux de construction de notre usine, ECA Group recherche des profils divers (inclus des ingénieurs) pour les deux sites belges de sa filiale ECA Robotics Belgium : en Hainaut en Wallonie, où le bureau d’études et le siège seront établis, et à Ostende en Flandres pour supporter les activités de l’usine. À Ostende, nous recruterons principalement des profils techniques et des ouvriers. L’usine devrait employer plus de 70 personnes dans 2-3 ans. », précise Steven Luys, directeur général d’ECA Robotics Belgium.

Reconnu pour son expertise dans la robotique, les systèmes automatisés, la simulation et les processus industriels, ECA Group développe depuis 1936 des solutions technologiques pour les missions complexes dans des environnements hostiles ou contraints. Son offre s’adresse à une clientèle internationale dans les secteurs de la défense, du maritime, de l’aérospatial, de la simulation, de l’industrie et de l’énergie.

En 2018, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 102,1 M€ sur ses trois pôles d’activité : Robotique, Aérospatial et Simulation. ECA Group est une société du groupe Gorgé.