Sélectionner une page

Egide reste confiant sur son niveau d’activité pour 2023

Egide reste confiant sur son niveau d’activité pour 2023

Le groupe Egide, fabricant de boîtiers hermétiques, annonce un chiffre d’affaires de 33,81 M€ en 2022, en progression de 4% par rapport à 2021. Malgré la flambée des prix de l’énergie et des matières premières, Egide est confiant pour 2023.

Les ventes des filiales américaines ont représentent 54% du chiffre d’affaires total du groupe en 2022. La parité Euro/Dollar a été favorable puisqu’à dollar constant le chiffre d’affaires 2022 serait inférieur de 2,2%.

La filiale française Egide SA a fait une bonne année en croissance de 8,9%, à 15,46 M€, qui lui permettra à nouveau d’être proche de l’équilibre malgré l’inflation qui a perturbé les équilibres budgétés et a nécessité des négociations de hausse des prix avec les clients. Cette croissance s’explique notamment par sa stratégie de renforcement de sa position de leader sur le marché de l’imagerie thermique pour les secteurs de la défense et de la surveillance en Europe (notamment avec l’acquisition de nouveaux clients), en Asie (Chine et Corée du Sud) ainsi qu’au Moyen-Orient. L’entité a poursuivi et même accéléré son projet de transformation industrielle (Industrie 4.0).

Pour sa part, Egide USA est en baisse de 16,9%, à 9,62 M€, par rapport à 2021. Après une année 2021 marquée à Cambridge par les retards d’installation de la nouvelle ligne de traitement du surface (post-incendie), 2022 a été perturbée par des retards de fabrication imputables aux difficultés d’approvisionnement et de personnel, alors que le carnet de commandes aurait permis de faire mieux que 2020.

La filiale californienne Santier est en baisse de 3,1%, à 8,73 M€. Elle subit en 2022 les mêmes difficultés qu’Egide USA qui ont également engendré des retards de fabrication et de livraison.

Par applications, le niveau d’activité dans l’imagerie thermique est resté solide avec une croissance de 5,6%, à 11,85 millions d’euros par rapport à 2021. L’activité puissance a reculé de 17,3%, à 6,97 M€. Une partie importante de l’activité puissance est produite à Cambridge, ce qui explique ce recul. Au second semestre 2022, les opérations ont repris à des niveaux d’activité normaux. L’optronique a progressé de 4,3%, à 4,63 M€, essentiellement en France dans l’industrie aérospatiale. L’activité hyperfréquences a été en plein essor (+44,1%, 6,16 M€), grâce notamment à Egide SA qui a saisi des opportunités au Moyen-Orient et en Asie.

La flambée des prix de l’énergie et des matières premières, aux conséquences industrielles et sociales incertaines, ainsi que la mise en place de la sobriété énergétique sont des enjeux auxquels le groupe doit désormais faire face. Toutefois, l’amélioration de l’activité sur le deuxième semestre 2022, le carnet de commandes total du groupe dépassant 60% du budget 2023, ainsi que le niveau du carnet de commandes de chacune des trois entités et les perspectives sur ses différents marchés cibles amènent Egide à être confiant sur le niveau d’activité attendu en 2023.

Egide est spécialisé dans la fabrication de boîtiers hermétiques et les solutions de dissipation thermique pour composants électroniques sensibles. Il intervient sur des marchés de pointe à fortes barrières technologiques dans tous les univers critiques (imagerie thermique, optronique, hyperfréquence, boitiers de puissance …).

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This