Vendredi 11 octobre, Serma Microelectronics, spécialisée dans l’assemblage de puces microélectroniques, a inauguré l’extension de ses locaux. Depuis le 1e octobre 2019, Serma Microelectronics est le nouveau nom de HCM.Systrel. L’entreprise réalise un chiffre d’affaires de 12 M€ et compte 80 collaborateurs.

Il y a bientôt 8 ans, les sociétés HCM (Hybritech Composants Microélectroniques) et Systrel, deux PME françaises de services en assemblage microélectronique et fabrication de substrats céramiques sérigraphiés, ont été intégrées au groupe Serma. La fusion de ces deux sociétés a donné naissance en 2013 à la société HCM.Systrel.

L’entreprise a lancé fin 2018 un projet d’extension de ses moyens de production sur La Rochelle avec un objectif de salles opérationnelles fin août 2019. L’investissement pour le groupe Serma est de l’ordre d’un million d’euros. Ce programme a permis de consolider l’activité de sérigraphie, mais aussi de doubler la surface de la salle blanche. L’entreprise s’est également dotée d’un nouveau laser de découpe.

L’objectif est de rapprocher une activité d’industrialisation et de production de substrats céramiques sérigraphiés, servant de base au câblage de puces et de composants microélectroniques déjà réalisés sur le site de Périgny. Ainsi Serma Microelectronics dispose de toute la chaine d’industrialisation et production de modules hybrides complexes dans un seul et même environnement contrôlé.

Au-delà de l’investissement en infrastructures, une dizaine d’opérateurs, techniciens et ingénieurs ont été transférés du site historique en région parisienne à Périgny, avec leurs familles, à l’aide des dispositifs d’accompagnement à la mobilité de la communauté d’agglomération de La Rochelle et la région Nouvelle-Aquitaine.

« Les objectifs sont atteints et le calendrier a été tenu avec des moyens opérationnels pour à nouveau produire depuis le 2 septembre. Nous avons souhaité fêter cette opération et remercier les élus qui nous ont soutenus et encouragés, notamment pour faciliter l’insertion des nouveaux arrivants », Maxence Leveque, directeur général de Serma Microelectronics.

Serma Microelectronics étudie et produit des composants et hybrides à haut niveau de fiabilité. Elle propose des services de production de composants ou systèmes microélectroniques et intervient pour ses clients sur toute la chaîne : depuis la tranche jusqu’aux tests finaux des produits assemblés. Elle industrialise et produit des composants hermétiques et hybrides à haut niveau de fiabilité et adresse principalement les marchés à environnement sévère (spatial, médical implanté, aéronautique, défense, nucléaire).

Le groupe Serma est un guichet indépendant et international de services d’expertise et de conseil dans les domaines des technologies, des systèmes électroniques et des systèmes d’information. Tout au long du cycle de vie des produits, le groupe Serma propose des offres globales autour de 5 axes stratégiques : énergie (expertise et test de batteries, chaines de traction) ; technologies de l’électronique (analyse, contrôle et expertise) ; sûreté et cybersécurité des systèmes (conseil et évaluation) ; ingénierie des systèmes embarqués (conception, développement, qualification, production et maintenance) ; microélectronique (conception et industrialisation de circuits intégrés, céramiques couche épaisse, assemblage céramique).

Fort de près de 1100 ingénieurs et techniciens, le groupe est implanté sur 12 sites en France et en Allemagne et réalise un chiffre d’affaires de 110 M€.