Sélectionner une page

Faurecia va céder sa division SAS Cockpit Modules pour 540 M€

Faurecia va céder sa division SAS Cockpit Modules pour 540 M€

L’équipementier automobile Faurecia, société du groupe Forvia, a reçu une offre ferme et engageante du groupe Motherson pour acquérir 100% de sa division SAS Cockpit Modules, fournisseur international de services d’assemblage et de logistique pour l’industrie automobile, sur la base d’une valeur d’entreprise à 540 millions d’euros.

SAS Cockpit Modules a généré un chiffre d’affaires net total de 89­6 millions d’euros en 2022 et compte plus de 5000 employés répartis sur plus de 24 sites en Europe, en Asie et en Amérique.

SAS Cockpit Modules, dont le siège social est situé à Karlsruhe (Allemagne), a été créé en 1996 en tant que société commune entre Sommer Allibert et Siemens VDO. Faurecia avait finalisé l’acquisition des 50% de SAS qu’il ne possédait pas encore auprès de Continental en janvier 2020. A l’époque, cette acquisition était présentée comme devant renforcer la stratégie « Cockpit du Futur » de Faurecia et élargir son offre en matière d’intégration de systèmes, couvrant à présent l’ensemble des modules de l’intérieur ainsi que des lignes de produits telles que l’éclairage et le confort thermique.

« Nous avons réussi à développer et positionner « SAS » au rang de leader international dans le domaine des solutions d’assemblage et de logistique pour l’industrie automobile. Je suis convaincu que cette opération apporterait une valeur ajoutée forte à « SAS ». Cela permettrait également à Forvia de se recentrer sur son cœur de métier en développant des technologies de pointe et de réaliser notre programme de cession d’actifs non stratégiques de 1 milliard d’euros d’ici fin 2023. En réduisant notre dette nette consolidée à la suite de l’acquisition d’une participation majoritaire dans HELLA, nous mettons en œuvre notre plan Power25 tel qu’annoncé lors de notre dernier Capital Markets Day en novembre dernier », explique Patrick Koller, directeur général de Faurecia.

La réalisation de la transaction envisagée est prévue pour le milieu de l’année 2023.

Dans le cadre de son programme de cession d’activités non stratégiques, Forvia vient également d’annoncer être entré en négociations exclusives avec Cummins pour la cession potentielle d’une partie de son activité de post-traitement des gaz d’échappement pour véhicules utilitaires en Europe et aux Etats-Unis pour une valeur d’entreprise de 150 millions d’euros. Les activités « Clean Mobility » de Faurecia dans le domaine de l’échappement et du post-traitement des véhicules utilitaires principalement en Chine et en Inde se poursuivront.

Rappelons que Faurecia a finalisé le rachat de Hella en 2022 pour créer Forvia, le 7e acteur mondial des technologies automobiles, combinant les offres complémentaires des deux entreprises. Forvia a réalisé l’an passé un chiffre d’affaires consolidé de 25,5 milliards d’euros, en croissance de 17% à taux de change et périmètre constants, pour une marge opérationnel de 4,4% et une perte nette, part du groupe, de 382 M€.

« L’année 2022, qui s’annonçait à l’origine comme une année de reprise après la crise du Covid, s’est avérée être une année marquée par des pénuries persistantes de semiconducteurs, même si celles-ci se sont progressivement atténuées, et des problèmes de chaîne d’approvisionnement aggravés par la guerre en Ukraine. L’année a été marquée par de nouveaux défis, avec une inflation élevée, une flambée des prix de l’énergie, une hausse des taux d’intérêt et notre désengagement de la Russie », commente Patrick Koller.

En 2022, Forvia (Faurecia + Hella) a enregistré une solide prise de commandes de 31 milliards d’euros, avec une marge opérationnelle moyenne supérieure à 7%. L’activité Electronics a représenté 27% des prises de commandes totales du groupe, soit8,4 milliards d’euros, démontrant le fort potentiel de cette activité. Forvia change d’échelle dans l’électronique : le chiffre d’affaires du groupe dans le ce domaine a été multiplié par plus de 4x entre 2021 et 2022, l’activité Electronics regroupant désormais l’activité Electronics de Faurecia (977 millions d’euros contre 838 millions d’euros en 2021) et l’activité Electronics de Hella (2 545 millions d’euros d’effet de périmètre sur 11 mois en 2022). La croissance organique (uniquement liée à l’activité Electronics de Faurecia) s’établit à 12,5% avec un taux de croissance à deux chiffres dans toutes les régions.

Engagé dans un programme de cession d’actifs non stratégiques pour 1 milliard d’euros d’ici fin 2023, Forvia prévoit de réaliser un chiffre d’affaires compris entre 25,2 et 26,2 milliards d’euros (y compris un impact estimé à -1,3 milliard d’euros des transactions annoncées à ce jour), pour une marge opérationnelle comprise entre 5% et 6% du chiffre d’affaires. Une prévision qui se base sur une hypothèse d’une production automobile mondiale de 82 millions de véhicules en 2023, globalement stable par rapport à la production de 2022.

Voir la présentation des résultats de Forvia

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This