Sélectionner une page

Hilpert dévoile une solution de brasage automatique par cobot

Hilpert dévoile une solution de brasage automatique par cobot

Avec cette offre, le Suisse entend rendre reproductibles et sans défauts les opérations de brasage manuel qui sont souvent sources d’erreurs, mais aussi pallier le manque de main d’oeuvre compétente dans ce domaine.

Depuis une dizaine d’années maintenant, les robots collaboratifs ou cobots (collaborative robots) changent progressivement la manière dont la robotique industrielle s’intègre dans les unités de production. Limités pour l’instant aux petites charges, les cobots se distinguent des robots industriels classiques par leur capacité à opérer dans le même espace de travail que des opérateurs humains, sans protection particulière ni danger pour ces derniers, grâce à la vitesse de déplacement limitée des bras cobotiques et surtout à l’intégration de capteurs permettant de déceler la proximité humaine et d’adapter la vitesse et le déplacement du bras en conséquence.

Parmi les applications de la cobotique, l’électronique figure en bonne place, à l’image de la solution tout juste lancée par Hilpert electronics, société spécialisée dans les équipements pour la production électronique. Le Suisse vient en effet d’enrichir son portefeuille de solutions de brasage entièrement automatique avec un cobot capable de réaliser du brasage au fer. Cette solution complète avec  changeur  automatique de pannes intégré est basée sur les cobots de la société taïwanaise Techman que Hilpert distribue, ainsi que sur les systèmes de brasage JBC.

« Grâce à notre coopération commerciale en Suisse avec TM Robots, il était naturel de mettre en œuvre des applications de robots collaboratifs destinées à l’industrie électronique », souligne Raphael Burkart, directeur général de Hilpert electronics. Mais delà de cela, le Suisse y voit surtout un champ croissant d’applications dans le brasage sélectif des composants traversants. « Il s’agit en particulier de rendre reproductibles et sans défauts les opérations de brasage manuel qui dépendent des capacités techniques du collaborateur et sont souvent sources d’erreurs », précise Ralf Jentscher, en charge de l’équipe “Cobot” de Hilpert electronics. Et M. Jentscher de préciser : « Il ne s’agit pas d’écarter la main-d’œuvre humaine du processus de brasage manuel. Au contraire, nombreux sont nos clients qui subissent une pénurie de compétences et trouvent dans l’utilisation de cobots une alternative attrayante et fiable. »

L’offre s’articule autour de quatre cobots Techman (référencés TM5-700, TM5-900, TM12 et TM14) qui proposent des charges admissibles et des rayons d’action différents en fonction de la surface de travail à couvrir. Outre le choix du cobot et du fer à souder automatique JBC, il est également possible de choisir parmi une variété de pannes de soudure dont celles à géométries fines, en forme de burins ou celles enveloppant les pattes des composants. Il existe également des systèmes d’apport automatique du fil de soudure et des modules de nettoyage des pannes. Enfin, des solutions process sont également disponibles pour les applications à haute température.

En plus de l’offre matérielle, le Suisse juge indispensable de proposer un panel de services autour de cette solution. « Pour beaucoup de nos clients, l’utilisation d’un tel système est une nouveauté. C’est pourquoi nous proposons des consultations approfondies auxquelles nous associons également une démonstration du système, chez nous, sur le site de  Baden-Dättwil. » Précisons par ailleurs que l’intégrateur de systèmes robotiques Staedler automation SA prend en charge le client.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This