Sélectionner une page

Le Prix de l’inventeur européen 2021 récompense une technologie solaire par impression pour la recharge en électronique

Le Prix de l’inventeur européen 2021 récompense une technologie solaire par impression pour la recharge en électronique

Bingo pour la start-up suédoise Exeger : l’Office européen des brevets (OEB) a récompensé les inventeurs suédois Henrik Lindström et Giovanni Fili pour avoir développé des cellules solaires à pigment photosensible qui peuvent être imprimées dans différentes formes et couleurs. Ces cellules polyvalentes peuvent être intégrées à une large gamme de produits électroniques pour créer des appareils auto-rechargeables qui génèrent de l’électricité à partir de n’importe quelle source de lumière, aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

L’Office européen des brevets) a récompensé les innovateurs suédois en leur décernant le Prix de l’inventeur européen 2021 dans la catégorie « Petites et moyennes entreprises » (PME) lors d’une cérémonie virtuelle. Leur invention – une cellule solaire à pigment photosensible, fine et flexible, qui excelle dans la captation de l’électricité et qui peut être imprimée sur mesure dans différentes textures, formes ou couleurs – peut s’intégrer à toute une gamme d’appareils électroniques.

« Avec leurs cellules solaires flexibles, Henrik Lindström et Giovanni Fili sont le fer de lance du développement d’une nouvelle génération d’appareils électroniques auto-rechargeables. Avec le soutien que leur procure la protection par brevet, ils sont à la pointe de cette technologie pionnière de cellules solaires, qui pourrait changer notre utilisation des appareils électroniques et jouer un rôle important dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre » a déclaré le président de l’OEB, António Campinos.

Le scientifique Henrik Lindström et l’entrepreneur Giovanni Fili ont mis en commun leurs compétences et expertises pour être les premiers à produire cette technologie innovante de cellules solaires et commercialiser leur invention. Giovanni Fili a fondé en 2008 Exeger, avec pour objectif de commercialiser les très prometteuses cellules solaires à pigment photosensible (DSSCs), qui à l’époque n’étaient pas encore viables commercialement. Il s’agissait de la même technologie que Henrik Lindström avait reproduit avec succès en 1994, pendant son doctorat à l’université d’Uppsala. Convaincu par l’approche de Giovanni Fili, Henrik Lindström est devenu le directeur technique de la start-up en 2009.

Leur invention, commercialisé sous le nom de Powerfoyle, a d’abord été intégrée à des casques de vélo dotés de lumières auto-rechargeables. Les recherches continuent pour développer d’autres applications comme la recharge des smartphones ou l’installation sur des surfaces telles que les façades, toits et fenêtres. L’entreprise emploie actuellement 140 personnes dans son usine de Stockholm et prévoit de démarrer cette année la construction d’une deuxième usine avec une capacité dix fois supérieure pour lui permettre de pénétrer de de nombreux autres marchés (voir notre article).

INSCRIPTION NEWSLETTER

.

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This