L’agence Reuters a rapporté vendredi 4 septembre, citant un responsable du ministère de la Défense, que l’administration Trump envisageait d’ajouter le principal fabricant de puces chinois SMIC à la liste noire des entreprises interdites de commerce avec les Etats-Unis.

Dans un communiqué, SMIC déclare solennellement être une fonderie internationale de semiconducteurs se conformant strictement aux lois et réglementations de toutes les juridictions où elle exerce ses activités. Depuis sa création, la société s’est entièrement conformée à toutes les règles et lois et a maintenu des partenariats stratégiques à long terme avec plusieurs fournisseurs d’équipements de semiconducteurs basés aux États-Unis poursuit le fondeur chinois, qui rappelle qu’au fil des ans, le Bureau américain de l’industrie et de la sécurité (BIS) a accordé de nombreuses licences d’exportation à la société.

En 2019, SMIC a réalisé un chiffre d’affaires de 3,1 milliards de dollars. Premier fondeur chinois, SMIC fournit des services de fonderie dans des technologie de circuits intégrés de 0,3 µm à 14 nm. Sa capacité de production au traitement mensuel de 108 000 tranches de 300 mm de diamètre et de 233 000 tranches de 200 mm de diamètre. Cet été, SMIC a levé plus de 6 milliards de dollars en Bourse et déclare détenir une trésorerie de 6,4 milliards de dollars.

Avec une base de clients large et diversifiée, servant des entreprises aux États-Unis, en Europe et dans d’autres régions d’Asie, SMIC revendique un rôle important dans la chaîne d’approvisionnement mondiale des semiconducteurs.

« Toutes hypothèses sur les liens de la société avec l’armée chinoise sont de fausses déclarations et de fausses accusations. Néanmoins, SMIC est ouvert à une communication sincère et transparente avec les agences gouvernementales américaines dans l’espoir de résoudre d’éventuels malentendus », souligne la société qui se dit choquée par ces accusations. A suivre.

L’action du groupe a perdu ce lundi plus de 22% de sa valeur sur la Bourse de Hong Kong et plus de 11% sur la Bourse de Shanghai.