Sélectionner une page

Le Japon attire aussi Samsung Electronics sur ses terres

Le Japon attire aussi Samsung Electronics sur ses terres

Le Coréen va investir l’équivalent de 280 millions de dollars sur cinq ans pour construire, près de Tokyo, un centre de R&D sur les semiconducteurs avancés. Le Japon pourrait financer cet investissement jusqu’à hauteur de 50%.

Soucieux de retrouver un rôle majeur dans le domaine des semiconducteurs, le gouvernement japonais multiplie les initiatives et les subventions pour favoriser l’éclosion de nouvelles usines sur son sol. Force est de constater que cette stratégie fonctionne puisque le Coréen Samsung Electronics a décidé de débourser 280 millions de dollars sur cinq ans pour construire un nouveau centre de R&D sur les semiconducteurs avancés près de Tokyo, selon un communiqué de la ville de Yokohama et des informations de Reuters. Samsung pourrait bénéficier de subventions à hauteur de 50% de son investissement, selon Reuters.

© Samsung Electronics

En novembre, le ministère japonais de l’Économie avait annoncé débloquer l’équivalent de 13,2 milliards de dollars supplémentaires pour stimuler les investissements en semiconducteurs sur son territoire. Le soutien financier concerne aussi bien les entreprises locales qu’étrangères. Le gouvernement accompagne notamment la jeune entreprise japonaise Rapidus dont l’ambitieux plan prévoit un démarrage de l’exploitation d’une ligne de production pilote en technologie 2 nm dès avril 2025, et de la production de masse en 2027.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mars 2024
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This