Sélectionner une page

Les antennes flexibles se miniaturisent encore

Les antennes flexibles se miniaturisent encore
Advertisement

La société 2J Antennas a développé une technique d’interconnexion câblée permettant de réduire la taille des antennes flexibles, tout en conservant un rendement élevé, en particulier dans les bandes basse fréquence.

2J Antennas annonce le lancement de ce que cette société slovaque spécialisée dans les antennes qualifie de plus petites antennes flexibles au monde couvrant les spectres sub-6GHz, 5G NR, 4G LTE et cellulaire 600 – 7125 MHz. Nommée Mono-Flexi Series, cette famille d’antennes exploite une technique d’interconnexion câblée entre les éléments rayonnants et l’extension du plan de masse. En instance de brevet, ce procédé permet, selon la société, d’améliorer le compromis entre performances et miniaturisation.

« Cette nouvelle technique d’interconnexion câblée crée moins de résonances et optimise l’accordabilité tout en réduisant la taille de l’antenne et en conservant un rendement maximal, particulièrement dans les bandes basse fréquence », précise Ruben Cuadras, directeur de l’ingénierie chez 2J Antennas.

Avec cette technique, la société slovaque indique qu’il est possible de réduire la taille des antennes LTE à 40 x 20 mm et les antennes 5G à 50 x 25 mm, le tout avec un profil très fin n’excédant pas 0,2 mm. Les rendements peuvent atteindre jusqu’à 80% dans les bandes basse fréquence.

La société compte rapidement compléter sa famille Mono-Flexi Series avec des modèles adaptés aux bandes GNSS pour les constellations de nanosatellites, Wi-Fi 6 et ISM.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This