Sélectionner une page

Les contraintes d’approvisionnement brident la croissance en semiconducteurs

Les contraintes d’approvisionnement brident la croissance en semiconducteurs

2021 se termine bien pour le marché des semiconducteurs. Mais la croissance sera moins forte que prévu en raison des pénuries. Ainsi, Semiconducteur Intelligence, qui tablait en août sur une progression du marché des puces de 26% cette année, a abaissé en novembre sa prévision à 24,5%. Pour 2022, le cabinet de conseil prévoit une hausse de 14% (soit 1 point de moins qu’en août).

Une progression moindre du fait des contraintes d’approvisionnement partagée également par d’autres analystes. Ainsi, la projection d’IC ​​Insights de novembre d’une croissance de 23% en 2021 est en baisse par rapport à sa prévision de juin de 24,1%. Gartner est le plus optimiste avec une estimation d’octobre d’une augmentation de 27% en 2021. IDC a la projection la plus basse pour 2021 à 17%. Pour l’organisation professionnelle WSTS, le marché des semiconducteurs 2021 se terminera vraisemblablement dans une fourchette de 23% à 26%, soit la croissance la plus élevée depuis 31,8% en 2010 après la crise de 2008.

La prévision de Semiconductor Intelligence de 14% de croissance du marché des semiconducteurs en 2022 est basée sur plusieurs hypothèses : une normalisation de la croissance des marchés finaux des systèmes électroniques après une croissance supérieure à la normale en 2021 ; une diminution de la plupart des problèmes majeurs d’approvisionnement en semiconducteurs et autres composants ; une poursuite de la reprise de la plupart des économies mondiales en 2022 après le pic de la pandémie.

La plus grande incertitude reste l’impact du Covid-19 en 2022, avec une reprise actuelle des contaminations. Seulement 42% de la population mondiale a été vaccinée et il existe encore de nombreux cas de confinements locaux dans le monde. Si le Covid-19 n’est pas en grande partie sous contrôle en 2022, l’ensemble de l’économie mondiale fonctionnera en deçà de son potentiel, prévient Semiconductor Intelligence.

Marché des PC et smartphones ralentis par la pénurie

Semiconductor Intelligence rappelle que le marché des semiconducteurs s’élevait à 144,8 milliards de dollars au 3e trimestre, en hausse de 7,4% par rapport au trimestre précédent et de 27,6% par rapport à il y a un an, selon le WSTS. La croissance trimestrielle sur un an a ainsi marqué une légère décélération par rapport à la progression de 30,4% du 2e trimestre 2021.

Le marché automobile a beaucoup attiré l’attention sur les pénuries de semiconducteurs, mais d’autres marchés présentent également des problèmes. La faiblesse du marché des PC due à la pénurie de certains composants clés a été soulignée comme une préoccupation par Intel, SK Hynix, Micron et Kioxia. Les contraintes sur l’approvisionnement en semiconducteurs et autres composants se reflètent dans des prévisions plus faibles pour les principales catégories d’équipements finaux que sont les PC et les smartphones. En mai 2021, IDC prévoyait des livraisons de PC de 357 millions d’unités en 2021, en hausse de 17,6% par rapport à 2020. En août 2021, citant des problèmes de chaîne d’approvisionnement, IDC a réduit ses prévisions pour 2021 de 10 millions d’unités à 347 millions d’unités, ramenant la hausse à 14,2%. De son côté, Counterpoint Research prévoyait en juillet 2021 que le marché des smartphones atteindrait 1447 millions d’unités cette année, en hausse de 8,7% par rapport à 2020. En septembre 2021, Counterpoint a réduit ses prévisions pour 2021 à 1414 millions d’unités, soit 33 millions d’unités de moins que la projection de juillet. Counterpoint a également blâmé les pénuries de semiconducteurs pour expliquer sa révision à la baisse.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This